Depuis le week-end dernier, la bretelle de sortie vers Ébène sur l’autoroute M1 en direction de Quatre-Bornes à hauteur de Trianon a connu un changement majeur. Cela a eu pour effet de décongestionner l’autoroute à cet endroit pendant les heures de pointe.
Dorénavant, l’automobiliste doit prendre un slip lane pour ensuite atteindre le rond-point de Trianon en direction de Verdun pour se diriger vers Ébène ou aller en direction du Curepipe. Toutefois, avant d’accéder au rond-point, il faut d’abord s’arrêter pour répondre au panneau de signalisation  STOP avant de négocier la route menant au rond-point. Pour certains automobilistes avisés, ce STOP, inattendu faute d’une voie de décélération avec entrée graduelle sur l’autoroute, est une erreur de calcul car rejoindre une autoroute à partir de zéro est un non-sens. Or, les ingénieurs de l’État stipulent que l’on ne pouvait faire autrement car le slip lane n’est pas merge à l’autoroute. Donc, il est impératif de s’arrêter. Ainsi, pour éviter tout risque d’accident, un motard a été placé durant les heures de pointe à cette jonction pour canaliser les automobilistes. 
A 16h30, jeudi, Week-End, accompagné d’un ingénieur de l’État, s’est rendu sur place. L’ingénieur ayant travaillé sur ce projet de route ne cache pas sa satisfaction et soutient qu' »auparavant, la circulation était dense depuis Bagatelle sur les trois voies en plus du slip lane de la M1. À un moment donné, toutefois, juste après l’échangeur de Trianon, les quatre voies devenaient deux voies. Il fallait qu’un policier soit là en permanence à l’heure de pointe. Avec l’ajout de la 3e voie, l’on rejoint Trianon confortablement à la même vitesse. Par conséquent, les deux voies existantes sont libérées pour le trafic vers Phoenix et le Sud. »
Ce nouveau tronçon sera principalement utilisé par ceux venant d’Ébène et souhaitant se rendre à Quatre-Bornes ou Curepipe. Ils devront pour cela se rendre en direction du rond-point Verdun/Trianon, revenir dans la direction d’Ébène et prendre sur leur gauche la bretelle de raccordement à l’autoroute nouvellement construite à côté du Palladium à Trianon.
La route Trianon/Verdun, longue de 8 km et qui passe par Valentina, Côte d’Or et Verdun, est pratiquement achevée. Il ne reste que quelques travaux relativement mineurs à finir et l’ouverture serait imminente. Arrivés au rond-point de Côte d’Or, les automobilistes ont le choix de rejoindre la bretelle de gauche menant à Saint-Pierre et la droite vers Hermitage. Dorénavant, avec l’ouverture de cette route qui a suscité diverses controverses, les automobilistes pourront, selon les ingénieurs, rejoindre Verdun en moins de 10 minutes – au lieu d’une heure –, en évitant les villages Helvétia et St-Pierre.
De Verdun à Trianon, les automobilistes auront le choix et pourront se diriger soit vers la Cybercité à Ébène, Rose-Hill ou prendre le slip lane en direction de Port-Louis ou à gauche vers Curepipe ou encore vers Phoenix à travers le nouveau rond-point de Bagatelle/Valentina. Le terrassement vient de s’achever et ce retard s’explique par un litige en Cour pour l’acquisition des terres.
Dans la foulée, la 3e voie en construction sur la M1 vers le rond-point de St-Jean est pratiquement terminée et devrait diminuer l’embouteillage entre Réduit et Ébène et le rendre moins conséquent pendant les heures de pointe.
Par ailleurs, les automobilistes de Sodnac peuvent, depuis lundi dernier, rejoindre directement la M1 en direction de Port-Louis à hauteur de Pellegrin. Par conséquent, ils n’ont plus besoin de passer par l’Avenue Tulipes, fermée depuis quelque temps pour cause de travaux. D’ailleurs, lors d’un état des lieux, le 12 septembre dernier, le ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, a fustigé le retard des travaux. Le projet d’agrandissement jusqu’à 7 m et de modernisation de l’Avenue Tulipes vise à décongestionner la circulation routière aux heures de pointe au centre-ville de Quatre-Bornes ainsi qu’en direction de Sodnac, sans s’arrêter aux feux de signalisation. À ce stade, en raison de la fermeture, il faut suivre les panneaux de diversion pour déboucher – non sans avoir fait un détour – à hauteur de l’Avenue Hill Crest. Après avoir longé la route, l’on arrive à hauteur du nouveau rond-point en direction de Port-Louis.