La première séance de travail du comité d’enquête mis sur pied par le gouvernement pour faire la lumière sur les circonstances entourant l’injection de benzylpénicilline, administrée aux bébés Crouche et Lalbahadoor le 26 février à l’hôpital Victoria, s’est déroulée hier. Selon nos recoupements, il a été plutôt question d’élaborer un plan de travail pour les prochains jours.

« Le comité a pris contact avec les autorités concernées, dont le ministère de la Santé et la direction de l’hôpital Victoria, à Candos, pour avoir leur version. Le comité a aussi pris possession du rapport de l’hôpital et de tous autres documents importants pouvant l’aider à faire lumière sur les circonstances du décès du bébé Crouche et sur la détérioration de la santé du bébé Lalbahadoor. L’enquête se poursuit aujourd’hui », affirme-t-on dans les milieux concernés.

Pour rappel, ce comité d’enquête est présidé par Carol Green-Jokhoo, conseillère parlementaire ajointe au State Law Office, assistée par M. S. Ramphul, directeur adjoint des services pharmaceutiques au ministère de la Santé, ainsi que par le Dr F. Soobadar, Senior Consultant Paediatrician and Neonatologist à l’hôpital Wellkin. Par ailleurs, nous apprenons que le bébé Lalbahadoor est toujours admis à la Neonatal Intensive Care Unit de l’hôpital Victoria. Son état de santé suscite toujours de vives inquiétudes.