Outre le Memorial instigué par le Caudan Waterfront et le Port-Louis Waterfront, hier, pour rendre hommage à six des onze victimes des inondations meurtrières du samedi 30 mars à Port-Louis, plusieurs Mauriciens ont réagi spontanément en venant déposer fleurs, bouquets et gerbes à l’entrée du tunnel sud où Sylvia et Jeffrey Wright, Keshav Ramdharry, Vikesh Khoosye, Trishul et Amrish Tewary ont péri sous les flots, à la montée des eaux.
Parmi, surtout, les parents et proches de Lai Kim Wong Tat Chow (Vincent), gérant d’un commerce ayant été chercher sa voiture dans le parking sous-terrain du Harbour Front building et qui a été pris sous les flots.
Parallèlement, les autorités, dont les membres du GIPM, de la SMF et les policiers étaient toujours à pied d’oeuvre, hier, pour poursuivre les travaux de déblayage démarrés depuis ce dimanche 31 mars tant au tunnel sud que dans le parking du sous-sol du Harbour Front building.
Plusieurs Mauriciens, anonymes, passants et employés de bureaux et autres, ont répondu à un élan de soutien spontané, hier, en venant, certains munis de bouquets de fleurs en guise d’hommage aux six des onze victimes des inondations meurtrières de samedi. Le périmètre donnant sur l’entrée du tunnel sud (près de McDonald’s) étant toujours sécurisé, hier, pour cause de travaux de déblayage du tunnel ainsi que des deux niveaux du parking sous-terrain du bâtiment Harbour Front, ces personnes ont fait appel aux agents présents sur les lieux pour faire déposer leurs fleurs et bouquets.
Ceux-ci ont été placés tout près de l’accès au tunnel sud. Plusieurs passants y ont fait une pause, le temps de se recueillir et de dire quelques prières au nom des disparus.
Dans le même temps, Allan Wright, gérant du snack Allana’s qui se trouve dans le tunnel sud et qui y a perdu sa femme Sylvia et son fils Jeffrey samedi dernier, était également présent sur les lieux au moment du déblayage.