Des parents d’élèves de l’école du gouvernement de Fond-du-Sac déplorent l’insalubrité dans laquelle se trouve cet établissement primaire.

Des vitres brisées, une vieille bâtisse à l’abandon infestée de rats, une court envahie par des débris et des moustiques, et des toilettes en mauvais état sont le quotidien de ces élèves. 

« Cette situation perdure depuis plus d’une année », regrettent certains parents. « La direction ne semble sans s’en soucier. C’est dangereux pour nos enfants ».

Rajesnarain Guttea, travailleur social qui a été contacté par les parents, considère qu’« on ne peut pas tout mettre sur le dos de la PTA ». Il poursuit : « Les ministères concernés doivent prendre leur responsabilité car il s’agit d’hygiène et cette situation pourrait engendrer des problèmes de santé chez les élèves. Faute de moyen, l’association des parents d’élèves ne peut assumer seule les dépenses ».

Sollicitée pour une réaction, la direction de l’établissement a préféré imputer cette responsabilité au ministère.

Le ministère de l’éducation de son côté informe que « le dossier est à l’étude ».