Dans une lettre adressée mardi au ministre des Finances, la Internal Control Staff Union, affiliée à la Federation of Public Sector and Other Unions, sollicite l’intervention de Xavier-Luc Duval au sujet du recrutement au niveau du Internal Control Cadre au sein de la Fonction publique. Cela concerne particulièrement le poste d’Assistant Manager, Internal Control. Rashid Imrith, président de la FPSOU en appelle à l’intervention urgente du ministre.
Rashid Imrith, lors d’une conférence de presse, déplore « la manière de faire » du ministère des Finances, qui gène, selon lui, le bon fonctionnement du Internal Control Cadre. Ce système interne de vérification des comptes au sein de la Fonction publique a pour attribution de veiller à la bonne gestion des finances publiques. « Le ministère des Finances veut promouvoir la bonne gouvernance mais lorsqu’il empêche le bon fonctionnement du Internal Control Cadre, il adopte une attitude abusive contraire aux normes régissant les bonnes relations industrielles, ne respecte pas les provisions des Financial Instructions et viole les provisions de la Finance & Audit Act », a déclaré le syndicaliste. Il trouve inacceptable que sur 125 cadres, 66 officiers seulement sont employés et qu’il existe à ce jour 59 postes vacants. À cause de ce manque d’effectifs, les officiers du Internal Control Cadre ne sont pas en mesure de respecter les conditions de service et d’accomplir leurs tâches comme il se doit. Ce problème, affirme-t-il, concerne le Top Management aussi bien que le Supporting Staff. Ainsi, dans un courrier qu’elle lui a adressé, la Internal Control Staff Union a fait part au ministre des Finances du nombre de postes vacants. « The role of the cadre cannot be depleted. Doing so is tantamount to flouting financial instructions contained in the financial kist and the financial management manual and violation provisions of the Finance and Audit Act », souligne le syndicaliste. Il s’agit d’un mécanisme interne de vérification des comptes chargé de veiller à ce que les dépenses effectuées par le gouvernement et ses différents départements respectent les procédures du Financial & Management Manual, insiste Rashid Imrith.
Plusieurs correspondances dans le passé ont été envoyées au ministère, notamment au secrétaire financier depuis mai 2011, mais les demandes du syndicat sont restées en attente. Dans celle adressée mardi à Xavier-Luc Duval — avec copie au secrétaire au Cabinet et Chef de la Fonction publique, Suresh Seeballuck —, la Internal Control Staff Union préconise que les postes soient remplis selon le existing scheme of service et que le ministère des Finances veille à ce que les provisions du Financial & Management Kit soient respectées à la lettre et que les officiers du Internal Control Cadre soient en mesure de faire leur travail correctement.
Jennifer Jatha-Rose