AXYS Capital Management et AfrAsia Bank ont lancé officiellement hier un nouveau fonds commun de placement à capitaux variables destiné à donner une alternative aux investisseurs qui veulent diversifier leurs portefeuilles ou qui désirent faire une planification financière pour le long terme en vue de financer un projet éducatif ou leur retraite ou encore tout autre projet de constitution d’un patrimoine.
Lors d’une conférence de presse hier après-midi, James Benoît, Chief Executive d’AfrAsia Bank, Thierry Vallet, directeur d’AfrAsia Private Bank, et Swadicq Nuthay, directeur d’AXYS Capital Management, ont indiqué que l’ACM High Yield Fund vise à générer des revenus réguliers pour les investisseurs et à assurer une croissance soutenue de leurs placements dans le temps et ce par le truchement d’un investissement judicieux du fonds en question dans un portefeuille de titres des plus sélectifs et à rendements appréciables. Le fonds compte effectivement investir dans des bons du Trésor, des obligations d’État, des obligations et titres émis par des sociétés, des valeurs boursières, entre autres.
« A un moment où les taux d’intérêt dans nombre de pays sont au plus bas et où les goûts du risque des investisseurs ont changé, l’ACM High Yield Fund vient proposer à ces derniers la possibilité de diversifier leurs portefeuilles en leur donnant accès à un fonds commun de placement constitué de produits à plus forts rendements », a déclaré James Benoît. Le fonds, a poursuivi Swadicq Nuthay, présente une structure transparente avec pour objectif d’offrir des revenus réguliers à ceux qui y ont investi. L’ACM High Yield Fund, a indiqué le directeur d’ACM Capital Management, vise à la fois les jeunes professionnels qui souhaitent faire des investissements avec possibilité de croissance dans le long terme et les investisseurs plus fortunés qui désirent faire fructifier leurs investissements tout en s’assurant d’une protection pour le capital initial investi.
AXYS Capital management et AfrAsia Bank proposent deux formules d’investissement dans le nouveau fonds : un placement minimum de Rs 50 000 sous forme de “Lump sum” ou un placement minimum mensuel de Rs 3 000. Les gestionnaires du fonds indiquent qu’ils vont tout faire pour réaliser un taux de rémunération supérieur au taux d’épargne actuel. L’objectif est d’offrir un taux équivalent à au moins deux points de pourcentage supérieur au taux d’épargne. Ce qui ferait de l’ACM High Yield Fund une « good alternative to traditional banking and insurance products. » Ainsi pour un investissement mensuel régulier de Rs 3 000 à un taux de rendement de 6 %, l’investisseur peut s’attendre à obtenir Rs 207 221 au bout de cinq ans à condition qu’il réinvestisse ses dividendes. La dixième année, le montant s’élèvera à Rs 486 731 et après 25 ans à Rs 2 058 231.
L’ACM High Yield Fund a déjà attiré des placements de l’ordre de Rs 100 millions, ont indiqué les promoteurs. Des frais d’entrée dans le fonds représentant 0,75 % du montant investi sont réclamés alors que les frais de sortie ont été fixés à 0,25 %. Les gestionnaires vont eux percevoir un montant équivalent à 0,75 % de la valeur du fonds.
Swadicq Nuthay et Thierry Vallet ont mis l’accent sur l’expérience et l’expertise d’AXYS et d’AfrAsia Bank au niveau de l’élaboration et la gestion de produits d’investissement. AXYS a lancé ces dernières années plus d’une cinquantaine de fonds structurés. « Le lancement de l’ACM High Yield Fund vient renforcer la position d’AfrAsia en tant que banquier privé et gestionnaire de fortunes », a souligné Thierry Vallet.