« Le ministère a constaté qu’il y a plusieurs irrégularités et a décidé d’ouvrir une enquête », a déclaré le syndicaliste Reeaz Chuttoo après la réunion tenue hier au ministère du Travail entre les représentants des travailleurs étrangers de Fairy Textile, les patrons de l’entreprise et les membres du syndicat de la CTSP.

Les employés de Fairy Textile avaient, dans la journée d’hier, manifesté contre le traitement infligé sur leur lieu de travail. « (Aujourd’hui) deux inspecteurs se rendront dans l’entreprise pour considérer toutes les plaintes », a indiqué Reeaz Chuttoo.

Quelque 120 travailleurs étrangers se sont rendu dans les locaux du ministère du Travail hier et le ministre de tutelle, Soodesh Callichurn, a finalement accepté qu’une rencontre soit tenue entre les différentes parties dans cette affaire.

Selon le syndicaliste Reaz Chuttoo, les problèmes au sein de la compagnie Fairy Textile durent « depuis presque 10 ans » mais, regrette-t-il, « aucune sanction n’est prise »« Le plus gros souci des travailleurs est relationnel. Ils ne sont pas d’accord d’être traités comme des animaux ».

Par ailleurs, le syndicaliste indique que « 15 jours ont été accordés pour le remboursement des salaires » de février.

Pour rappel, les travailleurs ont manifesté hier après-midi afin de dénoncer plusieurs « maldonnes », dont le fait que les salaires de février n’aient toujours pas été payés. Certains employés allèguent avoir été battus lorsqu’ils ont essayé d’en réclamer le paiement. Les travailleurs étrangers déplorent, en outre, l’état de leurs dortoirs. De plus, ils dénoncent que Rs 2 000 ont été déduites de leurs salaires.