Pour aider les enfants de la structure Saturday Care d’Abaim à mieux développer leurs aptitudes, Jacey Computer leur a offert 30 tablettes tactiles. Ces derniers pourront ainsi suivre leur programme d’accompagnement scolaire offert par l’ONG à l’aide d’équipements modernes. Cette démarche de Jacey Computer s’insère dans sa politique de responsabilité sociale des entreprises.
Depuis 1995, le groupe Abaim a mis en place le projet Saturday Care pour l’encadrement des enfants vulnérables de la région de Barkly à Beau-Bassin. Le but étant de permettre aux enfants de participer à des activités créatives comme le théâtre, la musique, la peinture. En parallèle, ceux fréquentant le Saturday Care ont droit à un accompagnement scolaire.
C’est pour soutenir Abaim dans cet engagement que Jacey Computer System lui a offert 30 tablettes tactiles. Selon Bernard Liong, manager de la compagnie : « L’outil informatique est aujourd’hui un équipement essentiel à l’éducation de nos jeunes. C’est pourquoi nous pensons que ces tablettes tactiles contribueront à l’épanouissement des jeunes d’Abaim. »
L’approche utilisée par Abaim pour son accompagnement scolaire s’appuie sur l’utilisation du kreol pour l’explication des concepts de base, avant de passer à l’anglais. Abaim souhaite ainsi permettre à un plus grand nombre de jeunes de développer des aptitudes à la lecture, l’écriture et au calcul, notamment.
Tout ceci se fait à travers des activités qui permettent de mieux capter l’attention des enfants. Ce qui permet au groupe de développer ses propres matériels pédagogiques, comme cela a été le cas, récemment avec le livre-CD Zoli letan pou zanfan.
Pour Alain Muneean, responsable d’Abaim, ces tablettes tactiles permettront d’exposer les enfants à l’outil informatique, devenu central dans la société actuelle. « Cela représente une exposition différente du téléphone portable, par exemple, faite de manière plus structurée. »
Avec ces tablettes tactiles, ajoute Alain Muneean, les enfants auront accès au savoir, notamment à travers les bibliothèques en ligne et les jeux éducatifs. « Nous avons toujours adopté une approche basée sur le jeu. Cela intéresse les enfants et on ne peut le nier. Il est important que les enfants prennent du plaisir dans l’apprentissage. »
Dans un premier temps, priorité a été accordée aux enfants de Std V, CPE et du secondaire pour l’utilisation de ces tablettes tactiles. Une dizaine ont été réservées pour utilisation commune. Abaim compte en trouver d’autres pour permettre à un plus grand nombre d’enfants de profiter de cet outil.