L’équipe masculine de Port-Louis et la formation féminine de Curepipe ont réalisé le sans-faute lors de la compétition de volley-ball dans le cadre des Jeux des villes. Ces deux blocs ont conclu leur parcours en apothéose lors des finales tenues samedi dernier au gymnase Navin-Soonarane à Ébène. Les Port-Louisiens venant à bout de Quatre-Bornes en trois sets (26-24, 25-18 et 25-21) et les Curepipiennes renversant la situation face à Beau-Bassin Rose-Hill (23-25, 25-17, 25-20 et 25-21).
Le tournant de la finale masculine s’est situé à la fin de la manche initiale. Aux commandes à 17-13, Port-Louis, avec dans ses rangs Gilbert Alfred, Olivier Alfred, Stephane Moonisamy, Hansley Casimir, Julian Roussety, Bryan Perrine et le libero Fabrice Potharam, devait se faire accrocher à 22-22, puis à 23-23. La sélection de Quatre-Bornes, au sein de laquelle les frères Sophie (Gino et Christopher) avaient fait leur entrée en cours de jeu, se retrouvait alors avec une balle de set. Toutefois, après un temps mort, son adversaire renversait la vapeur.
À partir de là, la bande à Rino Vydelingum imposait sa mainmise sur le débat. Et ce, même si Quatre-Bornes s’accrochait jusqu’à 14-14 au cours de la deuxième manche. Reste qu’Evans Sauteur et ses coéquipiers avaient moins d’arguments à faire valoir face à un adversaire plus percutant. La troisième marche du podium était occupée par Vacoas-Phoenix, vainqueur de Curepipe en trois sets.
Du côté féminin, Curepipe a confirmé sa victoire acquise lors de la phase qualificative. Bien que concédant la première manche, les soeurs Latour (Joanne, Joanita et Lucy), Anaïs Sadien, Jessica Ratinon, Sandrine Jery et la libero Wendy Gaspard retrouveront ensuite leurs automatismes pour prendre graduellement l’ascendant. Et ce, même si Vanessa Chellumben était sollicitée au poste de passeuse.
Lors du quatrième set, l’équipe des villes soeurs était en passe de forcer le tie-break en menant 14-9, mais se faisait finalement accrocher à 20-20. L’équipe de Daniel Lam Hing terminait ensuite en force pour signer un succès logique. Quant au match de classement, il avait favorisé les desseins de Vacoas-Phoenix aux dépens de Quatre-Bornes au tie-break.