Le Mouvement Patriotique, la formation politique menée par le député de l’opposition Alan Ganoo, n’est pas du tout satisfait des récompenses promises par le gouvernement aux athlètes mauriciens qui décrocheraient des médailles aux prochains Jeux des îles de l’océan Indien. Selon le président de la commission des sports du MP, Vincent Ravat, la prime de Rs 50 000 prévue pour un athlète qui remporterait une médaille d’or est « un joke de mauvais goût. » Selon lui, « les 48 mois d’efforts que les athlètes mauriciens ont fait pour arriver à triompher ne peuvent pas valoir seulement une récompense pareille, surtout quand on compare avec les Rs 65 000 roupies que nos voisins des Seychelles avaient déjà attribuées à leurs médaillés aux Jeux de 2015. Or, la roupie seychelloise étant plus forte que la nôtre, c’est l’équivalent de Rs 150 000 que l’athlète de ce pays avait en fait empoché. »

Pour Vincent Ravat, « les Jeux des îles sont très importants pour nos petits pays, mais si les efforts des sportifs ne sont pas reconnus, ils vont finir par give up. Il faut que la farce s’arrête, parce que pour devenir un athlète de haut niveau, il faut consacrer toute une vie, et ce n’est pas avec des cash prizes de Rs 20 000 à Rs 50 000 qu’on va les encourager à se donner à fond. » Le président de la commission des sports du MP affirme qu’il « prépare un papier sur comment relancer le sport dans son intégralité à Maurice » et que le document « sera publié dans un proche avenir. » Il prétend, par exemple, que « les grants par club de football doivent doubler pour les équipes de Premier League, ce qui porterait le grant à Rs 2 millions au lieu d’un million. »