Avec l’avertissement de classe IV depuis la mi-journée et lre cyclone tropical Joaninha s’approchant dangereusement de l’île, des rafales de l’ordre de 180 km/h devaient être ressenties pendant la nuit. D’ailleurs, à 19 heures, ce lundi, les plus fortes rafales enregistrées sont les suivantes :

Montagne du Sable : 158 km/h
Pointe Canon  : 150 km/h
Patate Theophile: 151 km/h
Plaine Corail  : 133 km/h
Citronelle : 140 km/h

Entre-temps à Rodrigues, seule la région de Port-Mathurin où sont basés les services essentiels sont alimentés en courant électrique. Par mesure de sécurité, le reste de l’île, soit 80, a été déconnecté du réseau électrique.

D’autre part, la station Météo, dans son bulletin de 19 heures 10, confirment que des conditions cycloniques prévalent à Rodrigues et pourraient persister jusqu’à demain après-midi. Des pluies intermittentes persisteront et occasionneront des accumulations d’eau et des inondations par endroits. La mer sera phénoménale avec des grosses houles occasionnant des inondations dans des régions côtieres de basse altitude.

A 19 heures, Joaninha était centré à une distance d’environ 160 km presqu’au nord-nord-ouest de Rodrigues, soit en latitude 18.4 degrés sud et longitude 63.0 degrés est. Il se déplace dans une direction du sud-est à environ 08 km/h. Sur cette trajectoire, le cyclone est prevue de passer à son point le plus pres a environ 30 km au nord est de Rodrigues vers la mi journée de demain.
Les rafales près du centre du cyclone sont de l’ordre de 200 km/h.