Alain Perdrau a pris la décision d’engager une cravache étrangère après sa séparation d’avec Swapneel Rama. Son choix s’est porté sur Raymond Danielson, une cravache sud-africaine qui devrait être sur place à partir de la cinquième journée.
Raymond Danielson en sera à sa première visite au Champ de Mars. À 31 ans, ce cavalier compte 654 victoires à son actif. C’est grâce à un certain Hannes Van Tonder, un propriétaire de chevaux, qu’il s’est intéressé aux courses. Il a commencé sa formation en 2002 et sa première victoire, il l’a obtenue pour le compte de l’entraîneur Desmond Edges avec Coastward à Scottsville. Il faudrait savoir que parmi ceux qui étaient avec lui à l’académie, il y avait Richard Fourie, Muyi Yeni et autres. Raymond Danielson monte généralement à 52 kg et son role model n’est nul autre que Piere Strydom. Il a remporté plusieurs courses de Grade 1, 2 et 3 et remporté The Champions Cup trois fois de suite en selle sur The Apache.
Par ailleurs, l’enquête des Racing Stewards a débouché ce matin sur une sanction à l’encotre de Girish Goomany. Il a écopé d’une amende de Rs 5 000 pour usage abusif de la cravache alors qu’il était en selle sur Blow Me Away. Les Racing Stewards ont noté pas moins de 15 coups de bâton des 150m au but, ce qui a été jugé excessif. Le cavalier mauricien a plaidé coupable. Les RS ont aussi enquêté sur un incident survenu peu après le départ de la dernière course impliquant Logan, Without A Doubt, Ramaas et Varational au cours duquel Logan avait été gêné. Toutefois, après avoir entendu les parties, cette gêne a été déclarée comme un racing incident.
À l’occasion de la troisième journée, c’est The T-Printers 25th Anniversary Cup qui est au programme. Un sprint de 1400m pour les chevaux d’une valeur de 66 et moins alors qu’au départ c’était une course d’un kilomètre qui était au programme. Cette épreuve a dû être annulée faute de partants. À la place, on a droit à une carte où une dizaine de chevaux sont susceptibles d’être au départ. Une fois encore, c’est Gilbert Rousset qui vient en force, mais rien n’est gagné vu que ses chevaux rendront du poids à tous les adversaires.
Cela dit, cinq barrier trials ont eu lieu ce matin. Our Jet (Robert Khathi) a laissé une bonne impression quand il a dominé Greatfiveeight (Robin Kheekary) et Spirit Of Dover (Matthew Palmer). Malak El Moolook (Steven Arnold) a fait meilleure impression qu’Olympic Bolt (Kevin Ramsamy) et Purple Rock (Rye Joorawon). Heart Of Darkess a, lui, précédé Count Henry et St Arnault. Imperial Dancer s’est montré supérieur à Masaar et Son Of Sardar.