Qu’adviendra-t-il du directeur technique national de judo, le Français Baptiste Leroy ? Alors que la Fédération mauricienne de judo (FMJ) avait fait ressortir que le sort du DTN dépendrait des résultats lors des Jeux des îles, Maurice a décroché six médailles d’or, soit la meilleure moisson que les deux éditions précédentes(2011 et 2015). Si nous prenons comme référence cette compétition interîles, il devrait logiquement voir son contrat être renouvelé.

« Il faut savoir que le contrat du DTN ne dépend pas du ministère de la Jeunesse et des Sports, mais de la FMJ. Avec Baptiste Leroy, nous avons une bonne relation et j’aimerais beaucoup qu’il puisse rester à Maurice. Mais cela ne dépend pas que de moi. Nous avons un comité et toutes les décisions doivent être votées par les différents membres », souligne le président de la FMJ, Josian Valère.

Lors des JIOI, Maurice, par l’entremise de Louis Bégué, Rémy Feuillet, Priscilla Morand, Christiane Legentil, Christina Spéville et sans oublier l’équipe féminine, a décroché six médailles d’or. À noter que cette année, 11 Mauriciens sur 14 ont été finalistes. « Le bilan est positif. Le DTN a certes contribué à cette performance, mais c’est avant tout un travail d’équipe. Nous avons l’entraîneur Anom Petrapermal, son assistant Nicolas Héry et Marie Michèle St-Louis Durhone qui ont également aidé dans cet exploit », dit-il.

« L’avenir du DTN ne dépend pas que des Jeux des îles. Cette compétition est un des critères à prendre en considération, mais nous avons également les Jeux africains et les Mondiaux qui seront ajoutés dans la balance. Une partie des décisions seront prises avant ces deux évènements et à la fin des championnats du monde, le comité tranchera sur le sort de Baptiste Leroy », fait ressortir Josian Valère. À noter que le Français a pris ses fonctions en septembre 2018.

Concernant les Mondiaux, qui se tiendront du 25 août au 1er septembre, trois judokas, Priscilla Morand (-48kg), Christiane Legentil (-52kg) et Rémi Feuillet (-90kg), défendront le quadricolore. Rappelons que ces derniers ont tous été médaillés d’or aux Jeux des îles. Quant aux Jeux africains (19-31 août) au Maroc, neuf judokas seront du voyage. Néanmoins, Morand et Legentil ne prendront pas part à la com- pétition africaine, « n’ayant pas assez de jours pour récupérer avant les Mondiaux », indique Josian Valère. Sans oublier que le ministère de la Jeunesse et des Sports contribuera à hauteur de Rs 15M pour les différentes disciplines où Maurice sera représentée.