Cuisine grecque
Escale au Zorbas

Lorsque le propriétaire du Zorbas lui demande de prendre les rennes de la cuisine du restaurant, Christos Galantis voit en cette proposition une opportunité de poursuivre sa carrière loin, bien loin d’Athènes. Travailler au-delà des rives de sa Grèce natale n’était pas une première pour lui. Mais jusque-là Maurice lui était un pays inconnu. Une fois installé à Grand-Baie, Christos Galantis prend ses marques et découvre peu à peu l’île. Aujourd’hui, le chef grec est catégorique: « Je ne rentrerai en Grèce que pour y passer des vacances. »  Bien avant qu’on parle de moussaka, raïta, tzatziki, houmous, fava etc… notre chef grec nous confie son coup de coeur pour l’île Maurice, non pour son soleil, sa mer, ses plages, bref tous ses clichés exotiques. « Je vis déjà sur une île entourée de mer », nous dit-il. Mais ce qui l’attire à Maurice c’est la population et la culture du pays. « Je suis fasciné par tout ce que j’ai pu voir sur l’île. Je n’ai plus envie de retourner vivre en Grèce. » Mais retournons à nos moussakas! Christos Galantis dit trouver sur nos marchés les produits, notamment des légumes, nécessaires pour reproduire des recettes de sa Grèce natale. Si en matière de qualité, les terres méditerranéennes sont de meilleurs terroirs, cependant le chef nous explique que tout est dans la préparation des produits.  Celle-ci leur confère les saveurs quasi authentiques des plats typiques de son pays.
Au Zorbas, Christos Galantis et sa petite équipe sont aux fourneaux pour assurer le service à l’heure du déjeuner et du dîner. Dans un décor sobre, sans prétention aux couleurs (bleu et blanc) de la Grèce, le Zorbas fait face à la baie. Ainsi, depuis près de vingt mois, l’enseigne, unique en son genre, a fait sa place dans le riche paysage de la restauration à Grand-Baie. Pour Scope, le Chef Christos Galantis a choisi de présenter deux plats, un messe ou… une entrée gorgée de soleil et un moussaka. L’entrée composée de délicieux tzaziki, tyrokafteri, houmous, fava et d’aubergine en salade a ravi nos papilles. Pour ce qui est du moussaka, sorti directement du réfrigérateur, nous n’avons pu le déguster pour vous donner notre avis. A vous de reproduire cette recette et…pourquoi de pas nous faire parvenir votre avis!