La Kyokushinkai Martial Arts Federation (KMAF) a organisé dimanche dernier la 16e édition du National Knockdown Tournament qui s’est tenue au stade France Martin, Les Salines, supervisé par le Shihan Takehisa Iriki. Nombreux sont les combattants à s’être illustrés notamment Ozeer Zakariyya dans la catégorie Elite.
Cette année, les combattants étaient répartis en 8 catégories : Poussin, Kids, Espoir, Cadet, Junior, Girls, Senior & Élite. Aslum Jeewa, président de la KMAF, a été très satisfait dans l’ensemble de la prestation des adeptes qui ont donné le maximum. « Ils ont été exacts au rendez-vous et se sont donnés à 200 % dans les différentes catégories au programme. Par ailleurs, ce sont Ozeer Zakariyah (Centre Goomanee) et Zainab Khatib (Rose-Hill Dojo) qui ont crevé l’écran, impressionant tous les spectateurs présents de par leurs maîtrises et leurs actions spectaculaires », a fait ressortir notre interlocuteur.
Il est à noter que la journée a été animée par des démonstrations de Pinan Sono Ichi Kata présentés par les élèves du Sempai Moobeen Jeewa d’une manière très synchronisée, incluant kata suivi d’un self defense show orchestré par un enfant. Les filles du dojo Goomanee ont également effectué une démonstration. Mais ce qui a retenu l’audience est bien évidemment la prestation du maître japonais Takahisa Iriki, qui a effectué un Tameshiwari spectaculaire (test de casse pour éprouver la puissance d’une technique) avec des battes de base-ball et des dalles de ciment.
Il en a aussi profité pour prendre la parole, stipulant que depuis sa première visite à Maurice en 2006, il a constaté qu’il y a eu une belle progression chez les adeptes de Kyokushinkai. Il a notamment spécifié que ceci était dû au professionnalisme d’Aslum Jeewa, cheville ouvrière de ce changement. À titre d’information, des awards ont été décernés aux différents combattants à s’être illustrés, à savoir Mehdi Kalla (Most Promising Athlete), Donovan Lisette (Best Technician) et Zainab Khatib (Best Spirited Fighter).