Cette neuvième journée qui comportait neuf courses a été riche en événements avec des fortunes diverses dans différents camps. La performance du jour est à mettre à l’actif de Tales Of Bravery qui a démontré qu’il valait bien plus que sa course de rentrée de la Duchesse en matant avec autorité ceux qui l’avaient dominé dans la première classique de notre calendrier. Cet élève de Ricky Maingard se permit le luxe d’abaisser le record d’Ice Axe sur 1500m par 31 centièmes de seconde. Une performance qui positionne le nouveau crac de l’écurie Maingard comme le favori de la Barbé Cup, programmée pour le 2 juin. On a également assisté au réveil de Cédric Ségeon qui s’est offert son premier doublé de la saison et qui permettait à l’écurie Merven de réussir son triplé après la victoire de The Money Is Yours avec en selle l’apprenti Aucharaz dont c’était le premier succès au Champ de Mars. Le doublé de l’écurie Allet a, lui, été éclipsé par la suspension de six semaines de son cavalier Sunil Bhundoo sur Umhlanga.
Il s’était fait discret depuis sa victoire sur Dreams Come True lors de la quatrième journée. Gaëtan Faucon est sorti de son mutisme hier en s’adjugeant l’épreuve principale à l’issue d’une sage course d’attente sur Tales Of Bravery qui, présenté dans une condition nettement améliorée cette fois, démontra sa classe en abaissant le record des 1500m qui appartenait depuis le 30 juin 2012 à Ice Axe. Il prit sa revanche sur Solo Traveller, Top Seller et Polar Bound qui l’avaient précédé à l’arrivée de la Duchesse qui constituait leur première confrontation locale quelques semaines plus tôt.
Parti lentement lors de ses dernières sorties avec Johnny Geroudis en selle, Green Keeper, qui était à nouveau muni de Pacifi ers, prit un bon départ sous la conduite de Nishal Teeha et s’installa vite en tête devant Hot Rocket. Tandragee se plaça sur son arrière-main. Vinrent ensuite Polar Bound précédant Top Seller par 2L, devant Tales Of Bravery, Code Rock, Solo Traveller, Rudi Rocks parti lentement et Super Storm qui avait fait des siennes dans sa stalle. Le peloton évolua pratiquement en fi le indienne pour démontrer qu’il y avait du rythme. En effet, Green Keeper imprima un train sélectif. Tandragee fut le premier à passer à l’offensive, se rapprochant du leader au bas de la descente. Solo Traveller avait également amélioré sa position. En voulant contrer l’attaque de son récent vainqueur, Top Seller fut déboîté peu après le poteau des 600m. Ce qui permit à Tales Of Bravery de progresser à la corde et de prolonger son effort lorsqu’à son tour Polar Bound quitta les barres à environ 400 mètres de l’arrivée afi n de ne pas se laisser enfermer par Top Seller. Tandragee accrocha Green Keeper à l’entrée de la ligne droite fi nale, mais il marqua le pas. Hot Rocket demeura sans accélération également, tandis que Polar Bound tentait de s’infi ltrer entre les deux. Top Seller s’amena au milieu de la piste avec à son extérieur Solo Traveller un peu plus en retrait. A la corde, on pouvait voir la casaque bleu roi de Mmes Lagesse, Goupille et Maingard se rapprocher vivement. La victoire fut longtemps indécise. Green Keeper fi t preuve d’une belle combativité face à Polar Bound qui fi t fi gure de vainqueur à un certain moment. Mais une fois dans son rythme, Tales Of Bravery grignota son retard sur ses adversaires avant de se détacher irrésistiblement sur la fi n. Top Seller émergea du peloton sur la fi n pour précéder Solo Traveller qui accéléra tardivement pour coiffer Polar Bound. Tales Of Bravery couvrit la distance en 1.28.87. Ce qui lui permet d’effacer le nom d’Ice Axe sur les tablettes des records sur 1500m au Champ de Mars.
Akash Aucharaz n’aura pas attendu longtemps pour inscrire sa première victoire sur notre turf. Le jeune Mauricien qui effectue son apprentissage à l’académie sudafricaine se signala à sa deuxième journée au Champ de Mars sur The Money Is Yours qui, sans les oeillères cette fois, montra son meilleur visage pour renouer avec le succès après un long passage à vide. Il faut dire que tout ne se passa pas selon les plans du vainqueur qui prévoyait de se retrouver dans le peloton de tête. Aucharaz demanda un effort à sa monture pour trouver la position tête et corde après une centaine de mètres avant de se faire déborder par The Balladeer. Please To Progress les contourna au premier passage du but avant que Wild ‘N Free ne prenne le relais au Tombeau Malartic. Danger Man continua sa progression pour déborder le représentant de l’écurie Allet et prendre le train à son compte à mi-course. The Money Is Yours se retrouva ainsi en sixième position à plus de 7L de son compagnon d’écurie. Please To Progress et Made Of Money améliorèrent leur position à l’intérieur de Wild ‘N Free avant d’accrocher sérieusement Danger dans la dernière courbe. On pensait que la victoire allait se jouer entre ces deux chevaux, mais The Money Is Yours émergea au milieu de la piste pour les mettre d’accord dans les derniers mètres.
L’écurie Merven inscrivit son nom au tableau des vainqueur pour la deuxième fois de la journée grâce à King’s Guard qui enregistra sa deuxième victoire consécutive et remit sur les bons rails Cédric Ségeon après deux semaines sans. Le Français dut sortir le grand jeu pour venir à bout du favori Carson City qui avait toutefois obtenu un meilleur parcours. Halabaloo, How Many To Won et King’s Guard furent les plus rapides à l’ouverture des boîtes. Robbie Burke en profi ta pour placer sa monture, qui avait hérité de la septième ligne, dans le dos du leader après 200 mètres de course, contraignant le futur lauréat, qui avait des visées sur cette position, de courir en one off. Latham n’insista pas longtemps pour le commandement, mais il fut condamné à évoluer à l’extérieur par Carson City qui fut quelque peu sollicité au premier passage du but pour conserver la corde. Teamog précédait Dock Of The Bay, tandis que Tamworth était enfermé par Schecado. D’ailleurs, on pouvait voir que Johnny Geroudis jetait régulièrement un coup d’oeil sur la doublure de l’écurie Foo Kune au bas de la descente. Schecado le libéra à 400 mètres de l’arrivée, mais il était visiblement trop tard. Lancé entre Halabaloo et How Many To Won, Carson City mit vite le nez à la fenêtre, mais c’est King’s Guard qui sortit un meilleur fi nish sous la monte énergique de Ségeon pour s’imposer par une encolure.
Doublé de Ségeon
C’est par une plus petite marge que Cédric Ségeon remporta sa deuxième victoire de la journée où il fut à la lutte avec ses compatriotes Ladgadj et Faucon sur Traianius et Shahruhk respectivement. Cette épreuve fut menée par Liam qui était à sa première tentative sur les 1500m. Flanqué de Traianius sur son arrière-main sur tout le trajet, le représentant de l’écurie Foo Kune ne put s’endormir sur ses lauriers. Tirant profi t de sa première ligne, Kruger Rand suivit en troisième position bien calé à la corde. Southern Heights était condamné en troisième épaisseur devant Cheerful News et Sylvester, contraignant Shahruhk de patienter en avant-dernière position jusqu’au poteau des 300m. Lorsqu’il fut lancé, Shahruhk prit du temps à trouver le bon tempo, mais lorsque ce fut le cas, il donna un joli coup de reins pour fi nir. Traianius s’était débarassé de Liam et tenait toujours le bon bout à quelques dizaines de mètres de l’arrivée, mais Kruger Rand n’avait pas encore dit son dernier mot et se rapprocha dangereusement à son intérieur. On eut droit à une belle empoignade et les trois chevaux terminèrent dans la même foulée, mais la photographie donna raison à la monture de Ségeon.
Battu par Commodore Pete à ses débuts trois semaines plus tôt, Ryder Cup a confi rmé son étendard de favori dans la deuxième épreuve sans forcer son talent. Après avoir suivi en mid-fi eld côté corde, le pensionnaire de l’écurie Foo Kune donna un joli coup de reins pour remonter Selisius qui avait tenté de prendre de vitesse le favori en partant de loin. En effet, le représentant de l’établissement Mahess Ramdin améliora sa position en troisième épaisseur dans la descente avant d’accrocher Addition et Port Albert dans le dernier tournant. Ryder Cup, qui fut longtemps aperçu en quatrième / cinquième position dans le dos de Ball Park après avoir été le plus prompt à l’ouverture des boîtes, se mit à sa poursuite la ligne droite entamée. L’issue ne fi t pas longtemps de doute. En quelques foulées, la monture de Burke prit l’avantage sur le fuyard avant de résister au retour de Santos avec assurance. Sur cette performance, Ryder Cup est appelé à vite gravir les échelons.
Sans tambour ni trompette, Derreck David continue son petit bonhomme de chemin pour le compte de l’écurie Allet. Le Sud- Africain a réussi un joli doublé signé Mighty Mars et Isipho pour porter son nombre de victoires à 7 cette saison. Petite déception lors de la troisième journée, Mighty Mars qui était raccourci cette fois, se montra à la hauteur des espérances dans une valeur nettement inférieure, en dominant au fi nish Chieftan et Golden Sheik qui l’avaient précédé jusqu’à mi-ligne droite. Si dans un premier temps David tenta de se faufi ller à la corde, il revint vite sur sa décision vu que Bussunt avait choisi de garder la corde sur Chieftan. Mighty Mars fut repris à l’extérieur de la nouvelle unité de l’écurie M. Ramdin qui ne partit pas sur des bases élevées et s’infi ltra entre ce dernier et Golden Sheik. En quelques foulées, Mighty Mars refi t son retard sur ces deux chevaux avant de forcer la différence à quelques dizaines de mètres de l’arrivée.
6 semaines de suspension pour S. Bhundoo
Le duel tant attendu entre Isipho et Kite Surfer dans The France Antelme Cup a tourné à l’avantage du représentant de l’écurie Allet qui bénéfi cia d’un parcours en or pour signer sa troisième victoire d’affi lée. Umhlanga fut sollicité pour déborder Ask The Afghan après un peu plus d’un furlong. Kite Surfer fut repris pour se placer à l’extérieur d’Isipho qui put se placer facilement à la corde sans résistance de la part de Miesque’s Wonder. Hills Of Rome se retrouva sur le fl anc du cheval de l’écurie Merven devant Hugo The Boss qui évolua en troisième épaisseur devant Wonder Kid et Paul Do Mar. Richard Mullen déboîta sa monture dans la première courbe pour disputer le commandement à Umhlanga qui fi t l’essentiel pour conserver l’avantage de la corde sur le coursier de l’écurie Gujadhur. Cependant, à environ 500 mètres de l’arrivée, Umhlanga commença à quitter les barres intérieures, permettant ainsi à Isipho de s’infi ltrer à son intérieur. La doublure de l’écurie Allet écarta dans le dernier tournant, forçant Kite Surfer encore plus en épaisseur. Isipho obtint, lui, un parcours limpide à l’intérieur et lorsque David se mit en évidence, il sortit un joli coup de reins pour repousser les assauts de Kite Surfer et Hills Of Rome qui fi t fi gure de vainqueur à miligne droite. A l’issue de cette course, Johnny Geroudis s’est plaint auprès des commissaires des courses de la tactique d’Umhlanga qui a affecté ses chances dans la course. Lors de l’enquête, il fut établi qu’après qu’Umhlanga eut quitté les barres au poteau des 500m, Sunil Bhundoo continua de diriger la tête de sa monture à l’extérieur et qu’à 300m de l’arrivée, il utilisa sa cravache de la main droite. Ce qui força Ask The Afghan et Kite Surfer d’évoluer encore plus en épaisseur dans la dernière courbe. Sunil Bhundoo plaida coupable sous le Rule 160 A (e) for riding in an improper manner. Il a été sanctionné d’une suspension de 6 journées.
La cinquième épreuve ne fut qu’une simple formalité pour Captain Vedici qui faisait fi gure d’épouvantail après deux deuxièmes places en autant de sorties chez nous. Muni d’une paire d’oeillères et d’un attache langue cette fois, cet élève de Serge Henry ne commit pas d’erreur, réussissant un pillar to post sous la conduite de Stéphane Ladjadj qui renouait avec le succès après une journée sans. Captain Vedici se porta en tête sans sortir de son pas. Au premier passage du but pour la première fois, il comptait déjà trois longueurs d’avance sur Bayard. Afin de ne pas laisser une trop grande marge de manoeuvre au meneur, Ségeon demanda un effort à sa monture pour déborder Bayard et se placer en deuxième position côté corde. Nullement inquiété, Ladjadj laissa souffl er sa monture au maximum avant de le laisser accélérer graduellement à la rue du Gouvernement. Arabian Empire se rapprocha sur l’arrièremain de C Major avec une facilité déconcertante. Mais lorsque Ladjadj se mit en évidence dans la ligne droite, Captain Vedici accéléra à nouveau pour l’emporter facilement.
Très chuchoté dès l’ouverture des paris, Mining Prospect a fait le bonheur de ses nombreux partisans dans The René de C. du Mée Cup qui accueillait les coursiers de la C2 sur 1500m. Contraint d’évoluer en deuxième position à ses débuts, le sujet de l’écurie Maigrot parvint à employer sa tactique favorite cette fois, celle de la course à l’avant. Mining Prospect surmonta le handicap de sa sixième ligne sans trop de diffi cultés, tandis que Bastille Day s’élança lentement. Stunning Tiger fut sollicité pour se retrouver en deuxième position devant Abington, tandis que A Quiet Rush qui se mêla à la lutte sur la partie initiale fut condamné en épaisseur. Why Worry évolua sur le flanc gauche de Slinga Malinga devant Liquid Motion, Ridge Too Far, Not Liable, Bastille Day et Last Regal respectivement. Mining Prospect imprima une allure régulière sans sortir de son pas pour aborder la ligne droite fi nale en vainqueur. A l’arrière, ses adversaires tentaient de refaire leur retard, mais sous la conduite de Hoolash, Mining Prospect accéléra à nouveau pour repousser leurs assauts avec assurance.