Le 27 octobre sortira le premier album de Maya Kamaty, Santié Papang. Un disque qui porte le maloya vers d’autres contrées musicales et qui met en valeur des paroles en créole et en français, et qu’elle dévoile grâce à son premier single, Écris-moi. En tournée récemment en Corée du Sud, la Réunionnaise s’est confiée à Scope sur la nouvelle aventure qu’elle s’apprête à vivre.
Santié Papang, ce sont deux ans et demi de travail, qui se concrétiseront dans quelques semaines. Un processus long, mais nécessaire, confie Maya Pounia. Sur les conseils de son entourage, elle a pris du temps avant de sortir ce disque. Pour aller de l’avant avec un tel projet, elle voulait être sûre d’être prête à travailler intensément.
Maya Pounia a vécu pendant trois ans dans une case située rue Santié Papang à Étang Salé à La Réunion. Elle a choisi de donner ce nom à son album pour se remémorer ses colocations, les soirées musicales qu’elle y organisait, les amis et voisins, et tant d’autres beaux moments…