Six auteurs mauriciens ont participé à la 2e édition du Salon du Livre Athéna, qui s’est tenu la semaine dernière dans la capitale du sud de l’île soeur. Organisé par la ville et la médiathèque de Saint-Pierre, ce rendez-vous culturel, dont le thème retenu était “Les mutations du monde”, a reçu quelque 20 000 visiteurs, selon la directrice de la médiathèque Raphaël-Barquissau, Linda Koo-Seen-Lin, d’origine mauricienne.
Parmi nos compatriotes invités, on retrouve Nathacha Appanah, dont le 5e roman, En attendant demain, est promis à un succès encore plus important que ses précédentes oeuvres (il est paru en janvier dernier dans la prestigieuse Collection Blanche de l’éditeur français Gallimard et sera traduit en anglais), au vu de l’évolution permanente de l’écriture de l’auteur. Figurent aussi Ananda Devi et Shenaz Patel, qui ont séparément, mais également avec Nathacha Appanah, rencontré des scolaires et ont échangé avec des auteurs réunionnais (Anne Cheynet, Axel Gauvin), malgache (Michèle Rakotoson) et comoriens (Nassuf Djailani et Mohamed Toihiri) sur des thèmes aussi passionnants que “Regards croisés d’une île à l’autre” ou “Grandes mémoires et petites îles”.
Le Dr Issa Asgarally, également présent, a brillamment animé, entre autres, un excellent débat sur “L’enjeu de l’interculturel dans le monde en devenir”. Carl de Souza s’est, lui, illustré dans le débat “Enjeux sociétaux – Modernités multiples… entre tradition et modernité”. Enfin, Gilbert Ahnee était aussi de la partie, remplaçant ainsi au pied levé Jean-Claude de l’Estrac, indisponible pour discourir en table ronde sur “Les enjeux géopolitiques – comment La Réunion se situe par rapport aux mutations qui s’opèrent dans le monde”. Rendez-vous est déjà donné pour la 3e édition de ce salon incontournable autour du livre en 2017, auquel seront conviés nos auteurs mauriciens.