SONIA LEONG SON

Quand j’ai appris la venue du Pape François sur notre tizil, j’ai senti une joie envahir mon cœur. Premier Pape de l’ordre religieux des Jésuites, (la compagnie de Jésus, fondée par Ignace de Loyola et Saint François Xavier) il est appelé le « Saint Père », (qui signifie Pontife romain, successeur de Pierre, le principe perpétuel et visible et le fondement de l’unité qui lie entre eux soit les évêques, soit la multitude des fidèles), et est le chef de l’église à laquelle j’appartiens. La chanson Je suis dans la joie du groupe de rock chrétien et catholique Glorious, qui accompagne la petite vidéo sur YouTube de la proclamation de son élection, me rappelle cette magnifique émotion qui m’accompagnait à ce  moment-là.

SONIA LEONG SON

J’ai été frappée par son humilité quand il a demandé de prier pour lui, par sa simplicité, par la paix qui l’habite, par son sourire et tout l’amour qui se dégage de sa personne.

 

Cela fait déjà six ans et, malgré son âge avancé et ses ennuis de santé, le Pape François ne finit pas de m’inspirer par ses écrits, ses paroles, son énergie et ses actions, notamment quand, dans un acte d’humilité sans précédent, il s’est agenouillé pour embrasser les pieds des dirigeants rivaux du Sud Soudan en les priant de maintenir la paix dans le pays déchiré par des années de guerre civile.

La Divine Providence a fait que nous, Mauriciens, habitant une minuscule île perdue au milieu de l’océan Indien, avons de nouveau l’honneur d’une visite papale, soit 30 ans après celle du Pape Jean-Paul II en octobre 1989. Quelle grâce pour moi d’avoir été parmi la foule de jeunes au stade de Rose-Hill pour assister à la célébration donnée en son honneur – je me souviens encore de la liesse dans nos cœurs à la fin quand tout le monde envoyait les bouteilles d’eau (vides bien sûr) en l’air !

Le Pape François, étant âgé de 83 ans, comparativement à Jean-Paul II, qui en avait 69 à sa visite, c’est tout à fait compréhensible que son séjour soit plus bref. Il a quand même un agenda assez chargé. Déjà dans l’avion, il recevra les journalistes et, aussitôt arrivé, il ira directement à Marie Reine de la Paix pour y célébrer la messe, où environ 100 000 personnes sont attendues ! Ah Marie, la Reine de la Paix, à tes pieds, quel endroit béni pour accueillir celui qui représente la plus haute autorité ici-bas, après ton Fils. Notre Mère du Ciel qui veille sur notre capitale en tenant le monde dans ses mains. Le Pape François (lors de son homélie à Buenos Aires du 15 août 1999 en tant que Cardinal) avait déclaré : « Vers l’année 202, saint Irénée de Lyon écrivait : “Par sa désobéissance, Eve a créé le nœud qui a étranglé le genre humain. Par son obéissance, Marie l’a dénoué. Ce que la vierge Eve a noué par son incrédulité, la Vierge Marie l’a dénoué par sa foi.” »

J’ai aussi ressenti de la joie dans le cœur de mes amis chrétiens non-catholiques et aussi des non-chrétiens pour accueillir le Pape quand il passera dans la papamobile. Après un déjeuner avec les Évêques de la Conférence épiscopale de l’océan Indien (CEDOI), Sa sainteté effectuera une visite privée au caveau du Père Laval, suivie d’une visite au président de la République par intérim, Barlen Vyapoory, à la State House, et d’une rencontre avec le Premier ministre, Pravind Jugnauth, ainsi qu’avec des membres du corps diplomatique et de la société civile. Le Pape François se rendra ensuite à l’aéroport pour prendre l’avion en direction de Madagascar à 19h. Autant de choses pour quelqu’un qui n’est pas très jeune… Admirable !

Que dire de cet heureux hasard que cette date coïncide avec la commémoration de la mort de notre Bienheureux Père Laval – gros clin Dieu (d’œil) pour les Mauriciens de toutes religions confondues qui visitent le caveau de ce prêtre-missionnaire spiritain français tous les jours de l’an. D’ailleurs, si cela vous intéresse, un spectacle théâtral et musical sur sa vie, présenté par la Diaconie de la Beauté et le collectif Zenfant Pere Laval, est ouvert à tous du 24 août au 12 septembre. Les représentations, au nombre de 18, sont prévues à l’Église St François-Xavier, à Port-Louis. Il y aura deux séances en week-end, à 15h et 19h les samedis et 15h et 18h les dimanches. En semaine, les mardis, mercredis, jeudis et vendredis, une seule représentation aura lieu à 19h. Des tickets ont été réservés pour les personnes démunies et les Ong. D’autre part, les billets sont à Rs 200 pour les plus de 12 ans et à Rs 100 pour les moins de 12 ans. Ils sont en vente sur place à l’église St-François-Xavier et sur le réseau Otayo.

Le Père Jacques-Désiré Laval fut béatifié par le Pape Jean-Paul II le 29 avril 1979, en la basilique Saint-Pierre de Rome. Ce fut la première béatification de Jean-Paul II, qui plaça son pontificat sous la protection de cet humble missionnaire. Le Pape invita les chrétiens du monde entier à le prendre pour modèle :

« Que l’exemple du père Laval encourage tous ceux qui, sur le continent africain et ailleurs, s’efforcent de bâtir un monde fraternel, exempt de préjugés raciaux ! »

Après les Jeux des îles, la venue du Pape François sera encore un moment où les cœurs des Mauriciens se mettront à battre en chœur. Prions pour que, comme ce qu’a été la mission de l’apôtre Jacques Désiré Laval, nous proclamions que tous les hommes sont frères, qu’ils soient libérés de leur haine, et soient affranchis de leur égoïsme.

Par la prière de l’apôtre de l’unité mauricienne, l’Église demande à Dieu « l’unité dans la diversité et la paix dans le respect mutuel », et ce pour qu’elle ait la force de continuer la mission du Père Laval.

Marie, que les nœuds qui se trouvent dans le cœur des Mauriciens soient dénoués pour que règnent la paix et l’unité. C’est cette bénédiction que je souhaite pour tous les habitants de mon île – natifs, immigrants, travailleurs étrangers et ceux qui sont de passage.

Hâte de vous accueillir Votre Sainteté !