Le Directeur des Poursuites Publiques réfère l’affaire Lalangate du député Kalyan Tarolah au parlement pour outrage à l’Assemblée nationale. C’est ce qui a été annoncé dans un communiqué diffusé ce vendredi 30 novembre.

Pour rappel, le député Kalyan Tarolah est accusé d’avoir envoyé des « sextos » depuis l’hémicycle, et ce en pleine séance parlementaire. Des photos compromettantes de lui avaient fuité dans la presse. Cette affaire avait d’ailleurs conduit à sa démission comme Parliamentary Private Secretary mais pas comme député. Ce dernier s’est défendu en déclarant devant les enquêteurs du CCID que « mo viktim enn konplo ».

Le député avait été convoqué aux Casernes centrales pour faire face à un interrogatoire « under warning » à la suite de deux plaintes logées contre lui par Latchmee Devi Adheen pour infraction à l’Information and Communication Technology Act (ICTA).