Eric Laviolette, qui a eu pour mentor Jean-Yves L’Onflé, animera sa première exposition en solo. Agé de 34 ans, cet enseignant en arts plastiques de l’école primaire St-Benoît se passionne aussi pour tout ce qui à trait à la couture. « Mon art, est la mode récup. J’aime tout ce qui est “vintage”. Je fais des coussins brodés associés à de la peinture et de la couture. Je fais aussi des tableaux avec du fil, des aiguilles et de vieux boutons. » Le coup d’envoi du vernissage de sa première exposition se tiendra à l’Alliance française ce vendredi à 15h30. L’exposition restera par ailleurs ouverte jusqu’au 26 juillet.
Parlant de ses tableaux, Eric Laviolette explique que la femme y tient une place privilégiée, précisant qu’il affectionne particulièrement une de ses toiles sur le thème de La femme au repos. Travaillant comme bénévole au sein de l’association La Pointe Tamarin  avec Jean-Yves L’Onflé, Eric Laviolette dit espérer que sa première exposition en solo sera appréciée des visiteurs.  
« Jean-Yves L’Onflé me complimente en me disant que j’aborde des thèmes intéressants, que mes oeuvres sont originales. Je souhaite que ce nouveau mouvement artistique, fait à partir de récup, mais avec un style nouveau, fera des émules. J’en profite pour remercier la National Art Gallery, qui sponsorise mon expo. »