Le Parlement a été ajourné au 14 juin, date à laquelle Pravind Jugnauth présentera son deuxième budget en tant que Premier ministre. Il n’y aura pas de séances parlementaires entre-temps.

S’ensuivront les débats budgétaires juste après pour que le gouvernement soit “On-Time” sur le calendrier financier avec l’adoption des “Budget Estimates” par l’Assemblée nationale vers fin juin. Avant d’arriver à cette date butoir de la présentation du budget, le Premier ministre et ministre des Finances devra s’engager dans l’étape des arbitrages budgétaires au niveau des ministères et autres départements publics.

À la fin du round préliminaire des consultations pré-budgétaire le 10 mai, le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, avait mis l’accent sur les difficultés que traverse l’industrie sucrière dans la conjoncture : « Le sucre est un secteur très difficile par rapport aux autres, surtout pour les petits planteurs de canne. Le prix du sucre est préoccupant, de telle façon que la situation est devenue très sérieuse ». Les répercussions sur la communauté des petits planteurs préoccupent aussi l’hôtel du gouvernement et la priorité pour l’heure sera « d’arrêter les mesures appropriées pour aider à redresser la barre des secteurs difficiles. »