La police a ouvert une enquête sur la manifestation illégale organisée samedi en vue de bloquer la marche que devait effectuer le collectif arc-en-ciel à Port-Louis. C’est ce
qui ressort du bureau du Premier ministre.

Les informations indiquent que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, est « catégorique » sur le fait que les droits de chaque citoyen « doivent être respectés » dans un État de droit comme Maurice. « La “rule of law” doit prévaloir et le nécessaire sera fait par les autorités à la suite de cette manifestation inacceptable et illégale », fait-on ressortir.

Dans les milieux du PMO, on reconnaît toutefois qu’il n’y ait eu « aucun dérapage » et que la situation « soit restée sous contrôle ». On fait cependant ressortir que le Premier
ministre est totalement « contre toute action susceptible de mettre en péril le “rule of law” ».

Il invite d’ailleurs tout un chacun à continuer à oeuvrer à la consolidation des valeurs fondamentales et à la construction de la société de demain sur une base plus
solide « afin de devenir une nation plus unie ».