Une lettre dans ce sens a adressée au ministère de l’Education
  • Après une semaine mouvementée, le ministère confirme finalement le 22 octobre comme jour de congé

Le calendrier scolaire 2019 pour le primaire a été bousculé par la tenue des élections. Les examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC) ayant été repoussés d’une semaine, les autres examens ont eu lieu avant. A hier, les maîtres d’école ne savaient pas s’il fallait garder les enfants à l’école ou les envoyer en vacances. Le dernier jour d’école était prévu le 8 novembre. Or, ce jour-là, il y a la proclamation des résultats.

Pendant toute la journée de mardi, les maîtres d’école se sont démenés pour avoir une directive officielle du ministère de l’Éducation concernant le dernier jour de l’année scolaire 2019. La ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, étant « en campagne », a-t-on fait comprendre aux principaux intéressés, il fallait attendre pour avoir une réponse à ce sujet. Les inspecteurs qui s’étaient déplacés à la MITD House sont ainsi retournés bredouilles.

Hier, c’était le dernier jour d’examens pour les élèves des Grades 1 à 3. Les maîtres d’école se sont ainsi retrouvés devant un dilemme, ne sachant s’il fallait demander aux enfants de revenir à l’école pour la fête des vacances et quel jour exactement cela devait avoir lieu. « Nous avons appelé plusieurs fois à la zone pour essayer d’avoir une réponse. L’inspecteur s’est même dérangé pour aller au ministère, essayant d’avoir une nouvelle, mais en vain », déplore un maître d’école. Ce dernier souligne que les élèves des Grades 4 et 5 débutent leurs examens aujourd’hui et seront en congé à partir de vendredi et que la situation est toujours aussi confuse pour eux.

Les maîtres d’école se demandent ainsi si le ministère n’a pas pensé à tout cela, quand la décision de repousser les examens du PSAC a été prise. « Toutes ces personnes qui étaient à la réunion pour décider du renvoi du PSAC n’ont-elles pas pensé à demander ce qu’il adviendra des élèves des autres classes ? Il n’y a pas que le PSAC qui compte pour le primaire, il y a toute une école à gérer », déplorent ces maîtres d’école.

L’autre sujet qui fâche, c’est l’absence de directives concernant le maintien des classes ou pas pour le Nomination Day, le 22 octobre. « Initialement, le PSAC devait se tenir cette semaine-là. Mais comme on a repoussé les examens d’une semaine, les élèves continuent à venir à l’école. Or, le 22 octobre, il y a le Nomination Day et le ministère n’a pas jugé utile de faire savoir s’il y aura école ou pas ce jour-là. Sans compter que certaines écoles serviront de centres pour le dépôt des candidatures. »

Après avoir remué ciel et terre pour avoir des éclaircissements pendant toute la journée, les maîtres d’école ont reçu un message mardi soir, leur disant que le dernier jour d’école pour 2019 sera le 5 novembre et que le 22 octobre sera jour de congé. Finalement, après une semaine mouvementée, le communiqué officiel du ministère, précisant le 22 octobre jour de congé et que le 5 novembre sera le dernier jour d’école pour 2019 a été émis. Initialement, le 8 novembre avait été arrêté pour les vacances, mais élections oblige, les élèves du primaire auront trois jours de congé en plus.