AUTEUR : NOURY AL-JARRAH
Traduit de l’arabe par Vénus Khoury-Ghata et Marilyn Hacker
 
 
I