Elles sont prêtes à accueillir les nouveaux étudiants pour la prochaine rentrée. Les universités publiques à Maurice, dont certaines ont deux rentrées par an, s’organisent en effet pour faire place à ceux qui commenceront bientôt leurs études tertiaires. La gratuité de l’éducation tertiaire à Maurice semble avoir augmenté le nombre de candidats. Plusieurs de ses institutions lanceront d’ailleurs de nouveaux cours pour être en mesure de répondre à la demande du marché.

UoM : cinq journées d’intégration pour les différentes facultés

– La faculté de Law and Management attire le plus

La rentrée à l’Université de Maurice (UoM) a été fixée au 12 août. L’UoM, qui ne compte qu’une rentrée par an, admettra environ 2 405 étudiants dans une filière particulière. En vue de pouvoir expliquer aux futurs étudiants ce qui les attend, cinq journées d’intégration sont prévues. Elles débuteront le 5 août pour la Faculty of Science et celle de l’Information, Communication and Digital Technologies. Environ 630 étudiants ont été sélectionnés pour ces deux facultés.

Le lendemain, ce sera au tour de la faculté d’ingénierie et celle de l’agriculture à organiser leur journée d’intégration. Pour ces deux facultés, environ 350 étudiants ont été retenus pour les différents programmes offerts. La faculté de “Law and Management” attire le plus grand nombre d’inscriptions. Pas moins de 750 étudiants ont été admis aux différents programmes de cette faculté. La journée d’intégration pour cette faculté se tiendra le 7 août. Notons que ceux optant pour des programmes dans la faculté des sciences sociales et humaines sont également nombreux.

Environ 600 étudiants débuteront d’ailleurs bientôt leurs cours. Certains intégreront le Mahatma Gandhi Institute pour des études poussées. Une journée d’intégration est fixée au 8 août. Ces quatre journées d’intégration se tiendront à l’auditorium Octave Wiehe, à Réduit. En dernier lieu, le Centre for Innovative and Lifelong Learning (CILL) accueillera 75 étudiants. Une journée d’intégration est fixée au 9 août à l’auditorium de l’UoM, qui se trouve à Ébène.

« Nous notons une forte demande pour des études en médecine, en droit, en “Computer Science”, en actuariat et en ingénierie », souligne-t-on à l’UoM. On fait également ressortir que chaque faculté présente des “flagship programmes”, très demandés par les étudiants. Depuis l’annonce de la gratuité pour les cours tertiaires, l’UoM a baissé les frais des cours menant à une maîtrise de 25% à 40%. « L’objectif est de rendre nos cours plus accessibles au public et, ainsi, de participer au développement d’une société du savoir », dit-on.

A l’UoM, la maîtrise dure deux ans à temps partiel tandis que la licence, elle, est d’une durée de trois ans. Enfin, les étudiants en ingénierie ont quatre ans de cours. Les classes de l’UoM peuvent généralement accommoder entre 15 et 60 étudiants, certains cours pouvant cependant dépasser les 100 étudiants. L’UoM, qui compte déjà 50 ans d’existence, a fait plus de 50 000 diplômés. L’institution compte actuellement environ 10 500 étudiants. Plus de 100 programmes y sont proposés pour les cours “undergraduate” et “postgraduate”.

Université des Mascareignes : 53% de hausse du nombre d’étudiants

La rentrée académique 2019/2020 pour l’Université des Mascareignes (UDM) a été fixée au 5 août. Pas moins de 405 étudiants ont déjà reçu leur confirmation, contre 264 étudiants en 2018/2019, et débuteront leurs cours d’ici une semaine. « Si nous comparons ces deux années, nous pouvons dire qu’une hausse de 53% a été notée dans le nombre de nos étudiants. C’est une des conséquences de l’éducation gratuite », soutient le directeur général de l’UDM, le Dr Dinesh Somanah.

Selon ses chiffres, 434 lettres d’admission ont été envoyées aux étudiants mauriciens, et 314 d’entre eux se sont déjà inscrits. « Nous nous attendons à ce que ce nombre augmente car la date limite pour notre offre n’est pas encore atteinte. » Selon lui, une hausse du nombre d’étudiants mauriciens a été notée, car ils n’étaient que 176 à s’être enregistrés pour l’année académique 2018/2019. Au niveau des étudiants étrangers, 119 d’entre eux se sont vus offrir une place, dont 91 se sont déjà enregistrés. Ce qui démontre également une hausse du nombre d’étudiants étrangers, qui n’étaient que 88 en 2018/2019.

Pour cette rentrée, l’UDM offrira un “Masters in Artificial Intelligence and Robotics” à 30 étudiants. Le gouvernement offrira une bourse à 20 étudiants mauriciens pour toute la durée du cours. Ces derniers bénéficieront également de trois mois de formation en France. « Nous travaillons aussi sur une collaboration avec le Dr Ramesh Caussy, l’inventeur de Diya », avance le directeur général.

UTM : 800 inscrits pour les cours

La rentrée a été fixée au 12 août à l’Université de Technologie de Maurice (UTM). Ils sont environ 800 candidats à avoir répondu aux offres de cette institution tertiaire. « En ce moment, nous en sommes toujours à l’exercice de “screening”, que nous comptons bientôt achever. Comme à l’accoutumée, nous pensons admettre environ 500 étudiants », dit-on. En raison de l’introduction de la gratuité de l’éducation tertiaire, une légère hausse dans la demande a été observée. Au niveau des cours, aucun changement à signaler. L’UTM en offrira 62 à plein-temps et à temps partiel.