Navin Ramgoolam a commenté le licenciement des 1 300 employés de Palmar Ltée. Il a déploré que « Pravind Jugnauth n’a pas le temps de rendre visite aux licenciés car trop occupé à boire du champagne au Sun Trust et à recevoir Kalyan Tarolah dans son bureau ». Le leader des rouges a également, lors d’un point de presse à Les Salines ce vendredi 8 mars, mis en avant l’importance de protéger les travailleurs.

Revenant sur le jugement du Privy Council dans le sillage de l’affaire MedPoint, le leader des rouges s’est dit d’avis que la famille Jugnauth est « prête à tout pour s’agripper au pouvoir ». Il a rappelé dans la foulée qu’il a « contribué » à faire éclater toute cette affaire. « Si bann Jugnauth ti o pouvwar a lepok, pa ti pou ena mem lanket », a-t-il lancé face à la presse. Selon Navin Ramgoolam, « bann Jugnauth pe servi tou institision ».

L’ex-Premier ministre a fait ressortir que malgré le jugement rendu par le Privy Council, Pravind Jugnauth restera toujours « enn Premye minis linpost ».

Le gouvernement actuel est « la cause » de plusieurs problèmes dans divers secteurs, selon Navin Ramgoolam. Et de renchérir : « Zot inn detrir sekter textil. Se enn gouvernman inkonpetan ki pe gouvern pei, nou pe al ver enn kriz sosial ».