“L’étrange été de Tikoulou” est le nouvel et 15e album de la série consacrée au petit personnage mauricien le plus célèbre de la littérature jeunesse. Associée au monde de la mer et à l’environnement, cette histoire a été écrite par Nathacha Appanah, qui a ciselé ici un texte fait de rêve et rebondissements.
« Bientôt les feuilles tomberont, les arbres périront, les oiseaux disparaîtront. Bientôt l’eau des sources se tarira. Plus de mangues, plus de litchis, plus de légumes… Qu’adviendra-t-il de ce pays si fertile et si beau ? » Ce scénario catastrophe est celui qu’imaginent Tikoulou et Matapan, effarés de découvrir que leur plage préférée est recouverte d’algues nauséabondes et de poissons morts.
Ils apprennent par leur ami dauphin Cousti qu’il s’agit de la première manifestation de colère de l’esprit des mers, dont la fille Néréia, capturée dans un filet, est retenue sur l’île Plate. Les jeunes garçons s’arment de courage pour tenter de délivrer la  jolie sirène et, ainsi, apaiser la colère de son père. Ils font vivre des moments palpitants de suspense aux jeunes lecteurs.
Cette histoire tissée sur une allégorie démontre, en épilogue, que lorsqu’on protège concrètement la nature, elle sait nous le rendre au centuple grâce aux merveilles qu’elle est capable de déployer.