“Il y a eu fair marking”, affirme le Professeur Sanjeev Sobhee, Pro-Vice Chancellor (Academia) de l’UOM

Déçus par leurs résultats obtenus pour l’examen de Labour Law and Industrial Relations en mai dernier, un groupe d’étudiants en dernière année de LLB (Full time) Non Fee Paying crient à l’injustice. Dans une correspondance adressée au Registrar, au Pro Vice Chancelier et au Vice Chancelier, 26 étudiants en Droit disent avoir été injustement pénalisés par un chargé de cours. L’université de Maurice (UoM) est, elle, catégorique et affirme que les notes allouées sont justifiées.

“Final year results have recently been out but, unfortunately, they are well below our expectations and capabilities. The majority of us feel that we have been unfairly treated”, écrivent-ils. Les faits remontent à mai dernier, lors des examens de dernière année de Droit, soit la dernière ligne droite avant d’obtenir leur licence en septembre. Les étudiants de LLB Level 3 Non Fee Paying, LLB Fee Paying, Law with Management et LLB Part time prennent tous part au même examen, au même moment. “Nous avons travaillé dur pour ces examens”, nous confie Manisha (prénom modifié), étudiante en LLB Non Fee Paying. Elle explique qu’elle et ses camarades de classe se disent découragés. “Nous avons tous obtenu soit des D ou des F, et une trentaine d’étudiants doivent “resit”. Ils ne pourront pas recevoir leurs diplômes en septembre à cause de cela”, explique-t-elle. “Un garçon de notre classe a obtenu des A et des A + dans tous les autres examens, sauf pour celui-là où il obtenu un F. Ce n’est pas normal”, ajoute-t-elle.

En effet, selon ces étudiants, le chargé de cours responsable de la correction de ce papier aurait la réputation d’être très, voire trop exigeant au niveau de la correction. “Il nous l’avait dit en classe que si nous étions absents durant ses cours, il allait nous donner zéro. Nous avons donc fait de sorte à être présents durant ses cours, suivant tous ses conseils et, pourtant, il nous a injustement notés lors des examens. Encore une fois, ce n’est pas normal”, déplore la jeune femme. Par ailleurs, ces mêmes étudiants ne comprennent pas pourquoi le format du papier d’examen a changé. “On nous a donné un papier de six questions, chacune valant 100 points, à répondre en 3 heures”, est indiqué dans la lettre. Les étudiants expliquent que pour les précédents examens de Droit, il n’y avait que 4 questions à répondre en 3 heures. Un exercice qui demande beaucoup de réflexion. Aussi, selon eux, les étudiants de Droit en Law with Management, LLB Level 3 Part time, et LLB Level 3 Fee Paying Ebene ont obtenu de bien meilleurs résultats pour le même examen. “We seek to draw your attention to a discrimination or favoritism. We fail to understand how the LLB FEE PAYING LEVEL 3 (having had a different lecturer) have received A or A+”, est indiqué dans la lettre.

A lire dans l’édition du Week-End du 18 août.