Une double opération menée conjointement durant le week-end par l’escouade de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et l’équipe des douaniers, basés au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, a débouché sur la saisie de deux kilos d’héroïne. La valeur marchande de la drogue est estimée à quelque Rs 30 millions. Deux ressortissants tanzaniens et un de leurs contacts locaux ont été appréhendés alors qu’un autre complice, connu sous le nom de Ti-Béta, de Baie-du-Cap, est actuellement recherché. Son arrestation est qualifiée d’imminente.
Le premier volet de l’opération a été déclenché à l’arrivée du vol EK 3701 d’Emirates Airlines venant de Dubaï. Les officiers de l’ADSU et de la douane devaient se concentrer sur un des passagers venant de Tanzanie vu que le sac de la marque Samsonite qu’il portait sur ses épaules était anormalement lourd.
Le suspect, un dénommé Dipesh Pranlal Chudasama, âgé de 37 ans, habitant Dar es-Salam, est un ingénieur informatique de profession. Effectivement, en fouillant le sac en question, les limiers de l’ADSU et les douaniers devaient découvrir environ 950 grammes d’héroïne, dissimulés dans les doublures du sac. Le tout était emballé dans un sac en plastique de couleur noire.
Le passeur fut placé en état d’arrestation et sur la base des premières informations révélées lors de son interrogatoire, la décision de monter une opération de Control Delivery fut prise en vue de remonter cette nouvelle filière d’importation de drogue en transitant par Dubaï. Dipesh Pranlal Chudasama fut conduit sous forte escorte policière à l’hôtel où il avait déjà fait ses réservations.
Une fois à l’hôtel, une nouvelle perquisition des bagages du suspect tanzanien devait être encore fructueuse. Deux autres colis, contenant environ un kilo d’héroïne, furent recouvrés dans les doublures d’une valise à roulettes. Durant les 24 heures suivantes, des membres de l’ADSU ont monté la garde autour de la chambre d’hôtel occupée par le passeur.
La prochaine étape s’est déroulée peu après l’arrivée du vol EK 3701 d’Emirates Airlines dimanche matin. Comme prévu, un autre ressortissant tanzanien, Jiten Pravin Mandalia, âgé de 37 ans, habitant toujours Dar es-Salam, homme d’affaires de son état, a débarqué du vol pour se rendre à l’établissement hôtelier en question.
Dès son arrivée à l’hôtel, le dénommé Mandalia a établi le contact avec le passeur placé en état d’arrestation dans sa chambre d’hôtel en vue de prendre livraison de la drogue. Il fut interpellé sur le champ.
Pour la suite de l’opération de l’ADSU, les contacts locaux étaient dans le collimateur. Une première arrestation, celle de Régis Alain Vivian Jerry Marguérite, habitant Baie-du-Cap, fut effectuée dans la journée de dimanche. Un autre complice, Andy Aladin, alias Ti-Béta, habitant du même village, est activement recherché par l’ADSU.
Les trois suspects ont déjà comparu devant le tribunal pour leur inculpation provisoire d’importation de drogue « with aggravating circumstances » et ont été reconduits en cellule policière pour les besoins d’enquête.