Les 1300 employés de Palmar Limitée se retrouvent sur le pavé. En se rendant sur leur lieu de travail, ils se sont retrouvés face à des portes cadenassées ce matin. Selon certains témoignages, leurs effets personnels sont toujours à l’intérieur du bâtiment. Ils ont décidés de manifester en plein milieu de la rue afin d’attirer l’attention des autorités. Ils veulent des réponses.

La direction de l’usine leur aurait demandé de ne plus revenir travailler. Hormis les employés, il semblerait que des clients de Palmar Limitée se sont aussi retrouvés devant des portes verrouillées de l’usine ce vendredi.

Les employés souhaite rencontrer les responsables de l’usine pour savoir ce qu’il en retourne.

En effet, Palmar Limitée, avec pour chef de file Thierry Lagesse, avait été placée en “receivership”, à la suite d’une décision d’une importante banque commerciale du pays.

L’ardoise de Palmar Limitée, en opération depuis bientôt 40 ans, s’élèverait à quelque Rs 500 millions et les efforts déployés en vue de redresser la barre n’ont pas donné les résultats escomptés en raison de la conjoncture internationale.