Cette semaine, les tilbabs, thobes, churidars, kurtas, babouches, le hijab et le champals sont à la une des magasins ! Avec la fête Eid-Ul-Fitr les vêtements les plus festifs sont à prévoir. Le Mauricien est allé à Plaine-Verte afin de voir la tendance pour préparer au mieux votre look pour la fin du Ramadan…
Cette période de l’année marque les derniers préparatifs pour la fête Eid-Ul-Fitr qui annonce la fin du Ramadan. À cette période viennent les achats de vêtements neufs et les derniers préparatifs pour le mehendi. À Plaine-Verte, l’ambiance bat son plein, les personnes de foi musulmane sont à la recherche de bonnes affaires avec des tenues de fête telles que les tilbabs, thobes, churidars, kurtas, babouches et champals. Lors de notre visite dans la région, nous rencontrons le gérant d’un magasin qui nous parle des tendances : « Comme le veut la tradition il faut avoir des vêtements neufs lors de la fin du Ramadan, alors nous avons reçu de nouvelles collections spéciales pour ce jour. Afin que proposer à tous des tenues neuves, j’ai mis dans mon magasin plusieurs modèles et aux tissus différents. J’ai de la soie, du coton et de la voile qui plaisent énormément », nous explique-t-il. Le bleu, le rouge, le noir, le vert, le jaune et l’orange sont les couleurs qui inondent Plaine-Verte. « Au niveau des couleurs, nous en avons une variété. Les couleurs sobres sont beaucoup appréciées par les personnes plus âgées. Par contre les couleurs vives sont très prisées par les jeunes, nous avons alors une variété infinie de Kurtas ornés de perles et de paillettes. Il y a aussi beaucoup d’imprimés et de motifs sur les vêtements. »
Plus loin, nous rencontrons Amina, une jeune femme faisant son shopping, qui nous explique son rituel : « Cette fête est tellement importante pour nous que nous devons être parfaites. Je choisis des modèles de vêtements larges doublés de voile bleu avec des paillettes de couleur or pour rappeler le côté festif. Ensuite j’irais chez mes parents où nous allons avec mes soeurs faire les poses de mehendi avec des dessins rappelant nos origines et nos croyances. » Le mehendi en vente en grande surface est une pâte qu’il faut laisser sécher sur la peau après avoir délicatement fait le dessin de votre choix. Ce rituel est très important pour les femmes, il permet de marquer le commencement des festivités.
Le hijab est un élément presque indispensable pour la communauté musulmane, et pour cette fête les hijabs prennent une forme très festive avec beaucoup de couleurs et de motifs. Vous pouvez en trouver dans différentes matières comme la soie, le coton ou le voile. « Pour le hijab, j’ai choisi un modèle en soie de couleur bleue qui s’attache avec une fleur bleue sur le côté. C’est un modèle qui fait très jeune et qui respecte les valeurs du hijab », poursuit Amina. Beaucoup de magasins proposent aussi de faire sur mesure des modèles pour homme : « Je viens régulièrement chaque année faire mes kurtas ici avec toujours des couleurs différentes. Beaucoup d’hommes font faire eux-mêmes leur costume de fête car cela a aussi plus de signification, en particulier pour cette fête-là qui marque chaque année un tournant dans nos vies à tous. Je fais aussi faire le costume de mon fils, même si cela a un coût il est important de perpétuer nos traditions avec des costumes traditionnels alors que les modèles tous faits en vente sont moins traditionnels », nous explique Houssein, un habitant de Plaine-Verte.