« The Banker », une publication du groupe Financial Times, a décerné à MCB Private Banking, le trophée de « Best Private Bank in Mauritius 2014 ». Le trophée a été remis à Antony Withers, Chief Executive de MCB Limited, et Didier Merle, Head of MCB Private Banking, lors d’une cérémonie qui s’est tenue, mercredi, au Grand Hotel Kempinski, Genève, en présence d’environ 250 banquiers de différentes régions du monde.
C’est la première fois que « The Banker » choisit la MCB Private Banking pour la présentation de cette distinction au plan national. Ce choix de « The Banker » réjouit Antony Withers. « This is a tribute to the strong and sustained progress made over the last few years. Very many congratulations to everyone involved – it has been a real team effort », fait ressortir le chief executive de MCB Limited dans une communication au personnel de la banque. « The Banker » fait ressortir sur son site web que les actifs sous gestion de MCB Private Banking, bien que démarrant à une base relativement faible, ont augmenté à un « compound rate » de 250 % ces trois dernières années pour atteindre Rs 29,2 milliards fin 2013.
« Cette croissance phénoménale a été dictée par l’introduction de services de gestion de portefeuille et de planification financière couplés à la réussite d’une stratégie d’élargissement du nombre de clients et de normes améliorées en matière de services à la clientèle. La concrétisation de partenariats avec des gestionnaires d’actifs à l’étranger a aussi contribué à la bonne performance de MCB Private Banking », déclare le chef de service, Didier Merle, sur le site-web de « The Banker ».? MCB Private Banking s’est appuyé sur les activités de la division des marchés de capitaux et de « corporate banking » du groupe pour offrir des solutions de qualité à sa clientèle. Elle a également établi des relations d’affaires étroites avec des institutions de réputation internationale telles la Société Générale, Morgan Stanley, le Carlyle Group et des spécialistes de fonds tel Kotak Mahindra de l’Inde.
« The Banker » soutient que la taille limitée du marché local doit inciter MCB Private Banking à chercher de nouvelles opportunités de croissance ailleurs. « The next logical phase of our growth strategy will be in the continent », indique Didier Merle. Ce dernier précise qu’il faudra approfondir la compréhension des besoins des personnes très fortunées sur le marché africain et qu’il y a aussi nécessité de promouvoir la marque MCB Private Banking dans des marchés ciblés tout en mettant en valeur les avantages offerts par la jurisdiction mauricienne. Didier Merle rappelle à cet effet que Maurice a signé plusieurs accords de non double imposition et que sa législation sur les trusts et les fondations est des plus attrayantes.
Pour soutenir la croissance de ses actifs sous gestion, la MCB investit dans une nouvelle plateforme informatique ainsi que dans la formation de son personnel pour mieux répondre aux attentes de la clientèle internationale.