Viergine Leopold et Marie Claudia Spéville Hortense, lauréates des MCB Rodrigues Scholarships 2012/2013, ont été récompensées ce matin au quartier général de l’institution bancaire. Les Rodriguaises entreprendront respectivement trois années d’études en Marine Science and Technology et en Social Work à l’Université de Maurice. Lors de la cérémonie de remises de bourses, le Chief Manager du MCB Group, Gilbert Gnany, a rappelé l’importance de disposer de ressources humaines qualifiées et compétentes dans le contexte économique global en constante mutation.
Cette douzième édition des MCB Rodrigues Scholarships, est marquée cette année par la volonté du groupe bancaire d’octroyer aux lauréats leur bourse d’études avant le début des cours universitaires. « Nous avons pris en considération le fait que les étudiants doivent évaluer l’aspect des dépenses avant qu’ils ne soumettent leur demande d’admission à l’université. À travers cette mesure, nous voulons ainsi les aider à entamer leur année universitaire — qui arrive bientôt — avec plus de sérénité », devait expliquer le Chief Manager du MCB Group, Gilbert Gnany. Toutefois, cette stratégie implique également un changement de communication autour des MCB Rodrigues Scholarships. Désormais, dès la publication des résultats de la HSC en février, la MCB invitera les candidats à postuler.
Avec cette initiative conçue spécialement pour les Rodriguais, les étudiantes Viergine Leopold et Marie Claudia Spéville Hortense, ont été sélectionnées cette année par la MCB Forward Foundation. Durant ses trois prochaines années d’études, Viergine Leopold tentera de décrocher un BSC in Marine Science and Technology. Elle compte ensuite mettre ses connaissances au service de son île. Riche en faune et en flore marine, Rodrigues a actuellement un grand besoin en termes de main-d’oeuvre qualifiée dans ce domaine. « La Marine Science and Technology est un secteur très prometteur. Il y a beaucoup de débouchés et cette filière est adaptée pour Rodrigues surtout avec les activités professionnelles comme la pêche », a expliqué en substance Viergine Leopold.
De son côté, Marie Claudia Spéville Hortense sera engagée dans trois années d’études également qui culmineront sur un BSC in Social Work. Ayant un intérêt spécial pour le développement social et humain de Rodrigues, elle estime que ce choix l’aidera à combler les lacunes posées par le manque de travailleurs sociaux qualifiés. « Le social me touche beaucoup car il vise à améliorer la vie des Rodriguais et la société. Je souhaite contribuer à l’avancement de mon pays », a-t-elle lâché lors de la cérémonie.
Gilbert Gnany devait leur adresser ses plus vives félicitations et leur souhaiter plein de succès dans leur quête d’excellence. « Je demeure convaincu que vous saurez mettre à contribution vos compétences et votre intelligence au service de Rodrigues. Comme vous le savez, en cette conjoncture économique difficile, le pays a plus que jamais besoin de ressources humaines qualifiées et compétentes aptes à répondre aux exigences d’un contexte global constamment changeant et incertain. À commencer par Rodrigues. »
Le Chief Manager n’a pas manqué de souligner la « place de choix » qu’occupe Rodrigues à la MCB. Outre la présence de l’institution bancaire dans l’île, Gilbert Gnany explique qu’à travers la MCB Forward Foundation, elle noue des partenariats durables avec des ONG locales. « Nous sommes d’autant plus fiers d’avoir installé une MCB Football Academy pour faire évoluer de jeunes talents rodriguais et les aider à s’épanouir. C’est en gardant ces objectifs qui nous sont chers que nous allons offrir dans quelques mois deux bourses d’études additionnelles dans des filières académiques ou professionnelles agréées à deux de nos athlètes rodriguais », a-t-il poursuivi. Ces bourses seront offertes sous l’égide du Trust Fund for Excellence in sports.