photo illustration

Les résidents de la rue Coriolis à Rose-Hill sont très remontés contre les autorités en raison des inconvénients auxquels ils ont à faire face quotidiennement avec les fouilles pour l’installation de nouveaux conduits d’eau. Pour le coup, ils se sont regroupés au sein d’une association dénommée “Debout Citoyens” qu’ils affirment être “apolitique” et ont adressé une lettre de protestation au Premier ministre adjoint et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo, qui se trouve être également leur premier député. Jeudi dernier, l’association a eu une rencontre avec le maire de la ville, Ken Fong, à son bureau. Suite à cette rencontre, le maire a donné l’assurance qu’il a envoyé une lettre “to whom it may concern” – autrement dit, Ivan Collendavelloo et la CWA – afin que les mesures appropriées soient prises.

Le moins qu’on puisse dire c’est que le maire n’a pas convaincu les représentants des résidents, à commencer par leur porte-parole, Lindsay Marion. L’association insiste pour qu’une prochaine réunion ait lieu en présence des deux députés de la circonscription, Ivan Collendavelloo; la vice-Première ministre, Mme Fazila Daureeawoo, en plus du ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha. Selon l’association, le ministère de Nando Bodha aurait une grande part de responsabilité dans le chaos qui règne à la rue Coriolis du fait que les fouilles ont été rendues nécessaires en raison du passage en amont des rails du Metro-Express.