L'Urbos 100 de Metro Express Ltd effectuant son premier essai à Beau Bassin © Le Mauricien Ltd

Chaque jour compte pour Metro Express avant de démarrer les opérations le mois prochain. Si aucune date n’a été arrêtée à ce jour, les préparatifs, dit-on, « vont bon train ». D’ailleurs, les travaux d’infrastructures ferroviaires sont déjà achevés tout comme les systèmes. En ce moment, ce sont les feux de signalisation intelligents qui sont lancés de manière progressive.

Après le dernier Trial Run au courant de cette semaine, l’équipe de Metro Express s’active à démarrer bientôt les opérations qui devront commencer à partir de la mi-décembre. Alors que la date du 1er novembre était citée avec insistance, les élections générales l’ont repoussée, donnant ainsi plus de temps à tous ceux concernés à mettre les bouchées doubles pour assurer que tout soit prêt. Quelques employés de Larsen & Toubro étaient d’ailleurs hier aperçus sur la ligne ferroviaire à Port-Louis.

« Les préparatifs vont bon train. Nos infrastructures ferroviaires et les systèmes sont déjà terminés. En ce moment, ce sont des travaux d’embellissement et de finition aux alentours de l’alignement qui sont en phase d’achèvement. Nous travaillons en vue de lancer les opérations pour le service des passagers pour décembre », explique une source du Metro Express. L’équipe de MEL est à pied d’œuvre sur les emplois du temps qui seront bientôt communiqués. Une fois les trains mis en opération, les passagers bénéficieront du voyage gratuit.

En parallèle avec les travaux, les différents systèmes sont également testés individuellement. Une fois cet exercice terminé, l’ensemble du système sera incessamment intégré. Par ailleurs, Metro Express qui compte déjà plusieurs niveaux d’assurances, soutient que des exercices de simulation ont été effectués pour vérifier la résilience « des systèmes, des processus et des procédures en cas d’obstruction sur le tracé ou dans l’éventualité d’un accident ». Au niveau de la sécurité et le confort des passagers, Metro Express a démarré son “Ride Quality Test” mercredi. Cet essai permet aussi de rouler le train à une vitesse maximale et voir le poids que pourra accommoder le véhicule et aussi pour contrôler sa stabilité.

Alors qu’il ne reste qu’environ deux semaines pour le démarrage des opérations, le Transit Signal Priority System est progressivement lancé. Ces feux de signalisation intelligents seront bientôt opérationnels, notamment au passage à niveau de Rose-Hill au Caudan.

Ces feux sont installés comme suit : Vandermeersch Street/Malartic Street, à l’intersection de Vandermeersch Street/Reverend Lebrun Street. Ces feux sont aussi visibles à l’intersection de Vandermeersch Street/Raoul Lejeun Street et à l’intersection de Victor Hugo Street et à Beau-Bassin. Sur la route A1, des feux de signalisation sont installés à l’intersection à Gool et à l’intersection de Pope Hennessy Street/Mandela Street/Serge Alfred Street. Des feux sont aussi installés sur route Colonel Maingard et à Monseigneur Leen Street à Port-Louis.

Selon Metro Express, ce nouveau système sera aussi utilisé près et aux alentours de nos stations, notamment à Rose-Hill Central, Vandermeersch, Beau-Bassin, Barkly, le dépôt de Richelieu, Coromandel et Victoria, à Port-Louis. Le TSPS sera également opérationnel aux passages à niveau pour piéton à Barkly Street, Beau-Bassin/Rose-Hill. Par ailleurs, le certificat tant attendu des Italiens se fait toujours attendre. Il en ressort que le ministère du Transport et du Métro léger est en discussions avec Italcertifer pour que ce papier soit obtenu au plus vite.