Avec pour objectif de démarrer les travaux de cet important chantier d’infrastructure routière au plus tard en octobre 2014, une étape majeure vient d’être franchie dans la mise en service du Mauritius Light Rapid Transit System (MRLT). En effet, les consultants de laSingapore Cooperation Enterprise travaillant en étroite collaboration avec la Mass Transit Unit du ministère des Infrastructures publiques, ont identifié le tracé du métro léger entre Curepipe et Port-Louis sur une distance de 28 kilomètres. Avec le choix de ce trajet, des modifications majeures sont à prévoir au niveau du rond-point de Vandermeersch à la gare routière de Rose-Hill.
Avec un dernier exercice d’affinage prévu, le tracé, qui a été arrêté, ne devra pas desservir le triangle d’Ebène/Réduit/Bagatelle. Les consultants ont privilégié l’option de la desserte des régions basses des Plaines-Wilhems comme suit: Curepipe-Vacoas la région du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) Phoenix, le long de l’autoroute jusqu’au rond-point de St-Jean en bifurquant sur la gauche vers la route St-Jean pour rejoindre l’avenue Victoria en vue de rallier Rose-Hill, puis Beau-Bassin le long de Vardermeersch, Richelieu, Pailles, La-Butte et la gare Victoria (voir graphique ci-contre).
L’exercice de Fine Tuning devra permettre aux experts de mettre au point les détails en vue de déterminer « l’access to stations which will be an integrated system of comfortable and reliable feeder buses». Toutefois, l’une des principales retombées du tracé retenu devra se faire sentir au niveau du rond-point de Vandermeersch, jusqu’ici un véritable goulot d’étranglement de l’axe routier desservant Rose-Hill.
Dans une réponse parlementaire écrite suite à une interpellation du député Deven Nagalingum, le vice-Premier ministre et ministre de l’Infrastructure publique, Anil Bachoo, a a confirmé le projet de transformation du rond-point de Vandermeersch. « Given that the Light Rail Transit project is currently being designed, this round-about and its surroundings shall be modified to provide for a comprehensive integrated transportation system. The Singapore Cooperation Enterprise is presently working on the design aspects and a solution might be obtained by August this year », a-t-il fait comprendre.
«Traffic congestion: a matter of the past»
« The construction of the A1-M1 Link will constitute part of the permanent solution and with the coming of the Light Rail Transit and the redesign of that part of Vandermeersch street, the traffic congestion will become a matter of the past », devait rassurer le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publique à ce sujet.
Par ailleurs, l’enclenchement des procédures pour le démarrage du projet de métro-léger sera l’une des priorités de laMauritius Land Transport Development Authority avec la récente nomination par le conseil des ministres de Serge Petit à la tête de ce nouvel organisme, qui devra travailler en étroite collaboration avec les consultants de la Singapore Cooperation Enterprise. Des experts de SMRT International Pte Ltd et d’Aurecon Singapore Pte Ltd ont également été recrutés en tant queTransaction et Technical Advisers pour le projet de Mauritius Light Rapid Transit.
En principe, la prochaine étape majeure du projet sera le lancement de la Request for Proposal, qui devra intervenir en novembre prochain selon le calendrier établi. La réalisation de ce projet devra s’échelonner sur une période de trois à cinq ans, indique-t-on de sources officielles.