Il est l’athlète qui a bénéficié de la plus grosse augmentation lors du dernier exercice effectué par la High Level Sports Unit (HLSU) du ministère de la Jeunesse et des Sports pour l’attribution des bourses de haut niveau pour la période octobre-décembre. Et il le mérite amplement, car 2015 aura certainement été l’année de Jonathan Drack au triple saut, notamment au niveau mondial où il a atteint la finale aux mondiaux de Pékin (Chine) en septembre dernier. Il passe ainsi de la catégorie continentale à la catégorie mondiale et bénéficiera d’un soutien de l’Etat à la hauteur de Rs 26 000 mensuellement.
L’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA) peut être fière de Jonathan Drack dans la mesure où cela fait très longtemps qu’un de ses athlètes ne s’est pas retrouvé dans la catégorie mondiale. Après une médaille d’or lors des derniers Jeux des Iles de l’océan Indien, à La Réunion, Jonathan Drack a frappé un gros coup en accédant en finale des Mondiaux de Pékin. Sans compter qu’il a  déjà validé sa participation pour les Jeux olympiques de l’année prochaine, à Rio au Brésil. Professionnel exerçant dans le domaine de l’aéronautique à Toulouse en France, Jonathan Drack voit ainsi sa bourse de haut niveau passer  de Rs 6 500 à Rs 26 000 mensuellement. Guillaume Thierry a également bénéficié d’une augmentation après sa médaille d’or en décathlon aux Jeux d’Afrique tenus récemment au Congo Brazzaville. En revanche, Jessika Rosun (javelot) et Jonathan Permal (200m) descend de classe pour se retrouver dans la catégorie continentale.
La badiste Kate Foo Kune a, de par ses récentes performances, également monté de catégorie pour passer en intercontinentale. Après deux médailles d’or aux Jeux des Iles, elle s’est distinguée avec une médaille d’or aux Jeux d’Afrique. Julien Paul et Yeldie Louison ont également vu leurs bourses être augmentées alors que Nicky Chan Lam a directement accédé à cette catégorie continentale. On note, en revanche, que les Aurélie Allet, Kobita Dookhee, Shaama Sandooyea et Kiran Baboolall ne font plus partie des athlètes bénéficiaires. En boxe, seul James Kennedy St Pierre (-91 kg), récent médaillé d’or aux Jeux africains au Congo Brazzaville, est maintenu dans la catégorie mondiale, alors que Richarno Colin (-64 kg) descend lui en catégorie intercontinentale en raison d’absence de résultat. Il voit ainsi ses allocations mensuelles chuter de Rs 26 000 à Rs 20 000. John Colin (-60 kg) et Cédric Olivier (-81 kg) ont eux aussi descendu de catégorie pour se retrouver en régionale.