Ce samedi en conférence de presse, Paul Bérenger a qualifié « d’infecte » le ton des membres du MSM à l’Assemblée nationale. « Surtout Sinatamboo », qui a insinué au parlement que le MMM s’opposait à l’arrivée du pape à Maurice. « C’est d’une bassesse et de la mesquinerie », a taxé le leader des mauves.

« Kouma nou ti atann, li enn bidze elektoralist, fer labous dou », a affirmé Paul Bérenger. Abordant les points clés du Budget, la pension de vieillisse et le PRB, Paul Bérenger a déclaré que « kan finn trouve ki ena dan bidze, inn ena enn desepsion« . Pour lui, « c’est dramatique ».

Il est également revenu sur une des annonces du Conseil des ministres pour que les Chagos fassent partie des circonscriptions de Maurice. Il est d’avis qu’il aurait fallu « consulter la population chagossienne » avant de proposer une telle mesure.

Les bruits courent ces derniers temps, a souligné Paul Bérenger, que les partielles auront bien lieu. Toutefois, selon lui,  » li enn gaspiyaz total fon piblik », qui se révèlerait « bien move pou pei ». Et d’ajouter : « Il faut faire en sorte que nous allons aux élections en décembre ».