Pas d’euphorie ce matin aux alentours de 10 heures sur la plage de Mon-Choisy, c’était plutôt le calme plat. Les familles Topize, Naidoo et Lafrance sont assises à côté de leur tente de camping. Dany Topize a un large sourire sur le visage, même si cette année Pâques n’a pas eu les couleurs souhaitées. « Pena lalimier, premie fwa Pâques ariv sa. Depuis samedi on a installé nos tentes mais le soir pas de lampadaire, rien… On a même vu le ministre des Sports dimanche et on lui a fait part de ce problème… » Sylvie va dans le même sens et dira n’avoir pu mettre de la musique pour l’ambiance. Qu’à cela ne tienne, les Topize, Lafrance et Naidoo disent apprécier ce moment de regroupement. Dany Topize poursuit : « Dimanche, il y avait du monde, aujourd’hui c’est un lundi de Pâques bien tranquille, peut-être parce que cela tombe le 17 avril et que pour beaucoup il faut attendre la paie. Nous, on n’a pas voulu déroger à la tradition de Pâques. »
D’autres campeurs, comme Danielle Ravina et Patricia Blanche, évoquent l’ambiance qui a prévalu hier. Cette dernière, qui vient camper pour la première fois, est radieuse. « Je découvre le plaisir de camper dans une ambiance de franche camaraderie ». Danielle Ravina, elle, trouve que l’ambiance y est, même si la plage de Mon-Choisy n’est pas bondée. « Je suis là depuis samedi, et il est vrai de dire que cette année c’est un lundi de Pâques bien tranquille. C’est l’occasion de se ressourcer avant de prendre le travail demain. »