Le Senior Counsel Me Satyajit Boolell, qui occupe le poste de Directeur des Poursuites Publiques (DPP), a logé hier trois charges formelles contre le ressortissant Français Didier Chabaud. Le patron de Ti-Vegas avait roulé dangereusement sur la plage publique de Mon-Choisy le mardi 17 janvier.
Le DPP a rayé les charges provisoires contre le directeur des Casinos Ti-Vegas Didier Chabaud pour loger hier trois charges formelles devant la cour de district de Pamplemousses. Le ressortissant français est désormais accusé de conduite dangereuse, conduite en état d’ébriété et refus de produire un échantillon de son sang et son urine à la police. Treize personnes ont été assignées à témoigner, notamment des policiers et des marchands opérant sur la plage de Mon-Choisy.
Le Senior Counsel avait fait part de son indignation face au traitement quelque peu spécial dont aurait bénéficié le patron de Ti-Vegas. Me Satyajit Boolell (SC) avait demandé au Commissaire de Police (CP) Dhun Iswur Rampersad de faire une enquête pour lui expliquer pourquoi Didier Chabaud n’a pas été arrêté et mis en détention provisoire. Il avait déclaré ne pas comprendre pourquoi le ressortissant français avait été libéré sur parole.
Nombre de Mauriciens ont été scandalisés par les événements du mardi 17 janvier car plusieurs personnes, dont des enfants, auraient pu être blessés lors de la folle virée de Didier Chabaud à bord de sa BMW série 650i. Les personnes présentes sur cette plage très fréquentée ne s’attendaient pas à voir pareil spectacle. La voiture a fini par s’enfoncer dans le sable, arrêtant ainsi sa course au bord de l’eau.
Pour rappel, Didier Chabaud avait comparu le lendemain de son interpellation au tribunal de Pamplemousses où il avait fourni une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 100 000 pour obtenir la liberté conditionnelle.