Le Conseil municipal de Port-Louis s’est réuni lundi. Le lord-maire Aslam Hossenally a axé son intervention sur la séance spéciale consacrée au budget pour l’année 2014. Il a rappelé que le Conseil nouvellement élu a hérité d’un budget déficitaire de plus de Rs 63 millions. Par ailleurs, il a aussi été question de la rénovation du Théâtre de Port-Louis, de l’amélioration de la situation des marchands ambulants, entre autres.
« Le budget 2013 était de l’ordre de Rs 698 146 242 pour les dépenses alors que les revenus attendus ont été de Rs 634 460 000, soit un déficit de Rs 63 686 242. » Le lord-maire Aslam Hossenally a donné en détail le montant des factures des nouvelles régions annexées à Port-Louis : Pailles, Sorèze, Montebello et a fait part des dépenses courantes supplémentaires estimées à Rs 21,3 millions annuellement soit
Rs 8 604 300 pour le service de voirie, Rs 5 600 000 pour l’entretien, Rs 6 500 000 pour l’éclairage publique et Rs 600 000 pour d’autres facilités sociales. Il rappelle qu’une demande de Grant additionnel à hauteur de Rs 27 millions a été faite au ministère des Administrations régionales et qu’à ce jour, uniquement Rs 728 000 ont été perçues pour la collecte d’ordures aux Housings Estates à Pailles. Et de souligner qu’une somme de Rs 109 millions pour des travaux de route et de drains pour ces régions n’ont pas obtenu l’aval du ministère en question.
Évoquant l’épineux dossier des marchands ambulants, le lord-maire a précisé que le présent Conseil devait agir sous la section 57 de la Local Government Act 2011, concernant l’allocation des espaces aux endroits identifiés par le biais de l’exercice d’Expression of Interest et ce, selon des critères établis par le ministère des Administrations régionales. Il a fait savoir qu’un premier exercice d’Expression of Interest avait été lancé par le précédent Conseil et que ce même Conseil avait aussi pris la décision de lancer un nouveau Expression of Interest, cela en vue de permettre à ces marchands, qui n’ont pu faire de soumissions lors du premier exercice, de se rattraper. Dans le même ordre d’idées, Aslam Hossenally a indiqué que suite au tirage au sort du 2 octobre dernier, les lettres ont été adressées aux bénéficiaires des espaces de Decaen et Immigration. « La signature du contrat pour les espaces de Decaen Market Fair est prévue les 11 et 12 novembre et à l’Immigration Transportation Centre Market Fair, les 13 et 14 novembre. Les deux sites seront opérationnels à partir du lundi 18 novembre pour les marchands du groupe “Week 1” et le mardi 19 novembre pour ceux du groupe “Week 2”. » Le lord-maire a également déclaré que des marchands éligibles pour un emplacement sur l’un de ces deux sites n’ont pu obtenir satisfaction à la suite du tirage au sort, faute de places. « Le Conseil a fait une demande auprès du ministère des Administrations régionales pour le vesting de terrains identifiés en vue du relogement de marchands ambulants. Un appel a également été lancé au gouvernement pour considérer cette demande et autoriser l’installation de structures légères sur les sites de relogement des marchands ambulants avec un financement du gouvernement. »
Survolant le chapitre de la rénovation du Théâtre de Port-Louis, le lord-maire a indiqué qu’elle nécessite plus de Rs 328 millions. Il a rappelé qu’une contribution a été sollicitée auprès de l’Association internationale des maires francophones et que la demande sera avalisée à la réunion du Bureau de l’AIMF vers le 14 novembre. « La question de l’octroi d’une contribution de 100 000 euros pour la mise en oeuvre à la fin 2013 du projet de rénovation du Théâtre de Port-Louis a été demandée et une contribution ultérieure de 200 000 euros figure à l’ordre du jour de la réunion du Bureau de l’AIMF. » Aslam Hossenally devait toutefois préciser que la rénovation a déjà été enclenchée surtout en ce qui concerne la fumigation et une partie du bois abîmé par les termites. Ces travaux au coût de Rs 475 000 seront complétés d’ici fin novembre.
Dans un tout autre volet, le lord-maire a souligné que pour le Programme Based Budget de 2014, le Conseil se retrouve avec des dépenses budgétaires de l’ordre de Rs 811 554 896 alors que les revenus attendus sont de l’ordre de Rs 656 745 407, soit un budget déficitaire de Rs 154 809 489 que le Conseil aura à approuver.
Revenant sur l’item Admission Fees prévu dans la Local Government Act 2011, Aslam Hossenally indique que 10 % des frais des droits d’entrée doivent être payés à la municipalité. Ces frais concernent les droits d’entrée dans les parcs, jardins, sites, Seaside Resort, hôtels, salle de cinéma, parking, discothèques, entre autres. Il rappelle que les relevés pour les parkings en vue de réclamer des Admission Fees sont enclenchés.
Par ailleurs, avec les contraintes financières et les dépenses, une demande a été faite auprès du ministère des Administrations régionales pour le remboursement des augmentations découlant du PRB, soit Rs 43 millions qui manquent pour le budget 2013. Le lord-maire demande aussi de combler le déficit budgétaire 2014 qui comprend des augmentations s’élevant à Rs 80 millions pour les paiements du PRB en 2014. Il demande aussi que les amendements aux contrats pour les Decaen et Immigration Market Fairs soient approuvés.