Le leader du MSM dit travailler actuellement sur un dossier faisant état des manquements dans le secteur de la Santé où, selon lui, « la situation est grave kot pe amen dimoune labatwar ». Pour autant, Pravind Jugnauth n’a donné aucun détail à ce sujet, et ce malgré l’insistance des journalistes, se contentant de dire que « ce ne sera pas comme dans les séries télévisées » et qu’il parlera de ce dossier « dès que j’aurai obtenu tous les détails ».
Selon Pravind Jugnauth, les Mauriciens n’ayant pas les moyens financiers de se faire soigner ailleurs doivent se fier à l’hôpital public « où l’incompétence et la négligence règnent ». Il s’est dit « choqué » par ce qui se passe dans ce secteur. « Malheureusement, le Parlement est fermé et on ne peut soulever cette question. » Répondant à des questions sur un éventuel rapprochement du MSM avec le MMM ou le Ptr, il a lancé : « Nous ne sommes pas intéressés (…) Nous n’avons reçu aucune proposition, mais ne nous sommes intéressés que par la population, avec qui nous apporterons un vrai changement dans le pays. »
Auparavant, le leader du MSM a commenté la situation économique, politique et sociale, estimant que le pays est « assis sur un volcan à multiples cratères ». Il ajoute : « Le Parlement est fermé. Le pays est tenu en otage par deux personnes ayant abandonné le pays et la population. » S’agissant de l’économie, Pravind Jugnauth estime que celle-ci est « en panne », ajoutant que « les différents secteurs roulent au ralenti, les investisseurs ne sont pas confiants et aucune initiative n’est prise pour redresser la situation ».