Le Mauricien est en mesure d’annoncer les candidatures d’Abdoola Atchia et de Pierre du Mée pour les deux postes d’administrateurs à pouvoir lors de la prochaine assemblée générale élective du Mauritius Turf Club qui se tiendra le 27 prochain.
Comme on le sait, les mandats de Gilbert Merven, l’actuel président, et de Jean-Marc Ulcoq arrivent à terme et il est aussi une certitude que le second nommé ne sera pas de la partie pour faire partie du nouveau board des administrateurs pour la saison 2015. En ce qu’il s’agit de Gilbert Merven, le flou persiste toujours, même si d’aucuns avancent qu’il pourrait agir en tant que spectateur, sauf que selon cette même source, il serait le parrain d’Antish Ramdhany dont on avance la candidature.
Les autres candidats potentiels sont : Christian Lafraisière, ancien membre de l’ancienne écurie Maigrot qui a aussi agi comme président de l’Association d’Encouragement du Pur Sang (AEPS), Mukesh Balgobin, qui a déjà fait partie du board et qui pourrait être associé à son fils Trishna qui, on s’en souvient, avait été suspendu il y a quelques années comme membre du MTC en compagnie de sa soeur Karina par le board dirigé par Gilbert Merven. On annonce aussi que Pravin Desai tentera une nouvelle fois sa chance.
Pour en revenir à la candidature de Pierre du Mée, il faudrait savoir que cet expert comptable de formation, qui a plus particulièrement exercé du côté du management au sein du groupe Constance, n’est pas un inconnu des membres du MTC. Il a déjà assumé le poste de handicapeur, de corner judge, de chronométreur, de Clerk of the Course et a aussi siégé sur le board des Racing Stewards en quelques occasions la saison dernière. Sa candidature découle du fait qu’il est maintenant plus disponible pour s’intéresser à son club. Il sera aux côtés d’Abdoola Atchia dans le but de faire de sorte que tous les membres du MTC adhèrent autour d’eux pour une cause commune.
Sachez qu’à ce jour seul Christian Lafraisière a déjà fait acte de candidature, alors que les autres ont jusqu’à la semaine prochaine pour le faire.