Personne ne peut dire combien des 394 965 citadins appelés aux urnes aujourd’hui se rendront finalement dans les 112 centres de vote des 30 arrondissements des villes de Port-Louis, Beau-Bassin/Rose-Hill, Quatre-Bornes, Vacoas-Phoenix et Curepipe pour élire les 120 conseillers municipaux qui briguent les suffrages.
Les observateurs avertis s’attendent à une forte abstention pour ces élections qui constituent un premier constat de l’appréciation des Mauriciens de la politique conduite par l’alliance Lepep depuis que celle-ci a pris le pouvoir suite à sa victoire aux dernières législatives de décembre dernier. Son adversaire principal sera le MMM, qui va seul à ces élections et qui compte bien rebondir après sa déroute aux législatives en alliance avec le Parti travailliste. Les nouvelles divisions ponctuées par le départ d’Alan Ganoo, le fidèle des fidèles, ont secoué les mauves mais ceux-ci espèrent profiter de la situation économique incertaine pour damer le pion au gouvernement. Quant au PTr, il a préféré s’abstenir dans ces élections municipales suite aux déboires judiciaires de son leader Navin Ramgoolam, qui estime que les conditions ne sont pas réunies pour des élections « free and fair ».
La campagne plutôt terne et peu suivie dans l’ensemble a surtout été axée autour de l’affaire BAI et une guéguerre pour savoir qui a le plus bénéficié du financement des partis politiques de la part de Dawood Rawat. Quant à ce qui va changer la vie au quotidien des citadins, il en a été peu question.
Les bureaux de vote, contrôlés par pas moins de 4 000 fonctionnaires, seront ouverts de 7h à 18 h et les électeurs ont à suivre les consignes suivantes : un électeur a le droit de voter pour un maximum de quatre candidats et, contrairement, aux élections législatives, il peut également voter pour moins de quatre candidats — son bulletin sera invalidé s’il comporte plus de quatre croix ; l’électeur doit se munir d’une pièce d’identité, soit la “biometric ID Card”, l’ancienne carte d’identité nationale, le permis de conduire, le passeport ou le Bus Pass pour pouvoir voter, sinon, il n’aura même pas accès à la salle de vote. Les premiers résultats seront attendus lundi à la mi-journée