À l’aube de la sortie de son deuxième album solo, qu’il peaufine avant de le déposer dans les bacs, Monsieur Bandana met sa tête à nu pour Scope. Il écrit une nouvelle page de son histoire, et met entre parenthèses Elpassii de System R, pour se dévoiler. Un personnage mûr de ses convictions, marqué par la vie, mais qui marque un retour à ses racines à travers Roots.
Pascal Lamarque, aussi connu comme Elpassii, chante la vie dans ce nouvel opus de dix titres. “Il n’est pas question d’amour, encore moins de fléaux de la société. Je veux uniquement présenter un album qui présente un nouveau moi”, dira-il plusieurs fois au cours de l’interview. À 38 ans, l’homme aux mille bandanas sait maintenant que la vie n’est pas faite que de fleurs, de coeur et de reggaeton, mais aussi de défis à chaque étape. “J’ai appris de mon vécu, de mes erreurs, de mes succès, mais aussi de mes rencontres.” Ce qui le caractérise aujourd’hui ? “La simplicité, mais aussi le fait que malgré mes succès ou mes défaites, je garde les pieds sur terre et la tête sur les épaules.” Et il n’oublie jamais son bandana. “C’est un peu ma marque de fabrique et mon identité. J’en ai plus de deux cents dans mes tiroirs, de toutes les couleurs et de tous les styles.”