Victoire écrasante pour l’Alliance Morisien au N°11. Mahen Seeruttun, ministre sortant du gouvernement Lepep, est élu en tête de liste pour une seconde fois. Tandis que ses deux colistières Naveena Ramyad et Teena Jutton finissent en 2e et 3e positions respectivement. Une victoire accueillie en fanfare par une marée orange hier après-midi à Nouvelle France Government School. Après un mois de tergiversations, de retournement de veste et de surprises, les habitants du N°11 ont finalement voté « blok pour le parti soley ». Une surprise pour beaucoup, une évidence pour d’autres.

La veille, soit le jour des élections, l’on assistait à un véritable déferlement de rouge et d’orange dans la région, soit un indicateur des résultats d’hier. Tout portait à croire que le match aurait été serré, mais finalement, le vote massif pour l’Alliance Morisien a prouvé le contraire. Une victoire facile pour les trois candidats orange, au grand dam des candidats mauves, en l’occurrence Sheila Bunwaree, Dave Kissoondoyal et Nitin Jeeha, qui ont décidé de quitter l’enceinte de l’école très tôt, avant même le premier pointage à 12h08. Pour Sheila Bunwaree, qui a récolté 12019 votes, les jeux étaient déjà faits. L’affaire était pliée vers 16h. Si l’on s’attendait à un vrai tête-à-tête et à un plus petit écart entre les deux principaux blocs, c’est près de 4000 voix qui séparent la 3e candidate de l’Alliance Morisien Naveena Ramyad du candidat de l’Alliance Nationale Rajesh Jeetah. En effet, après le premier pointage à 13h20, le ton était déjà donné pour ces élections générales, les trois candidats de l’Alliance Morisien menant avec près de 300 voix d’avance chacun sur leurs adversaires directs de l’Alliance nationale. Un premier aperçu du déroulé de la journée qui finira par suivre la même tendance du début à la fin. Les candidats, eux, semblaient l’avoir compris très tôt. Impassibles, les deux chefs de file Mahen Seeruttun et Rajesh Jeetah, assis l’un en face de l’autre, se sont murés dans un silence religieux. Au départ crispé, le ministre sortant de l’Agro-industrie avait fini par esquisser enfin un sourire après le premier décompte. Se gardant de faire un commentaire trop hatif, bien que sentant la victoire s’approcher, il avait décidé de quitter l’enceinte de l’école pour aller rejoindre sa famille. Pendant ce temps, Rajesh Jeetah accompagné de son colistier Ashley Ramdass restent figés et discutent avec les agents. À 14h30, à l’heure du pointage, Rajesh Jeetah ne se lève pas de sa chaise et attend quelques minutes avant de consulter la liste qui annonce le retard de son parti et la victoire qui se dessine pour l’Alliance Morisien avec un écart de près de 2 000 voix. Même son de cloche pour le troisième pointage décisif, où les candidats de l’Alliance Nationale finissent par concéder la défaite dans le fair-play. Malgré quelques remous concernant une vingtaine de bulletins de vote invalides, le dépouillement s’est déroulé dans le calme et la bonne humeur. Et malgré la cuisante défaite de l’Alliance nationale, les candidats et partisans ont tenu à rester jusqu’à la fin du décompte pendant que ceux du camp victorieux en liesse ont commencé à parader dans les rues du village. À 17h, Nouvelle France GS s’emplit de partisans orange euphoriques.

Déclarations

Mahen Seeruttun (AM) : 
« Le travail continue »
« Je félicite tous ceux qui m’ont soutenu, c’est-à-dire mes activistes et ma famille. Le travail accompli fut un grand succès. Également, je tiens à remercier tous les sympathisants et aujourd’hui ce fut le coup de grâce. On va continuer à faire le travail qu’on avait débuté depuis 2014 et aussi par la même occasion soutenir le public mauricien et revoir le problème du pouvoir d’achat pour les consommateurs. L’équipe a donné le meilleur d’elle-même et nous sommes aujourd’hui fiers de ce que nous avons entrepris. Nous comptons travailler sans relâche afin de satisfaire tout un chacun. »

Teenah Jutton (AM) : « N°11 inn aksepte mwa kouma so tifi »
« C’est avec une grande fierté et un grand honneur que je représente ma localité. Mo ti swet ki la famille au N°11 aksepte mwa kouma so tifi ek azordi zot inn onor zot promes. Mo remersie tou se kinn aport mwa enn vot. Mo la azordi pou reprezant lalians morisien ek nou la pou travay pou sak Morisien. »

Naveena Ramyad (AM) :  « Très contente du résultat »
« Je suis très contente du résultat, et je remercie tous mes activistes et partisans qui se sont donnés corps et âme dans ce combat. »
Rajesh Jeetah (AN) :« Nous respectons le choix des électeurs »
« Je salue le travail assidu fourni par mon équipe, incluant mes partisans ainsi que mes deux collègues Ashley Ramdass et Meela Devi Bunwaree. Je salue également le bon fonctionnement du déroulement des élections nationales dans le calme à Nouvelle-France Government School. Le Returning Officer a fait de l’excellent travail et dans le plus grand calme possible. Nous félicitons nos adversaires et respectons le choix des électeurs. »

Ashley Ramdass (AN) : « La lutte continue »
« Nous sommes assez satisfaits des résultats vu que nous avons quand même récolté plus de 6 000 voix chacun. La lutte continue. »

Insolite
Jamais sans son sari
Elle a senti la victoire. La candidate de l’Alliance Morisien Teenah Jutton avait tout prévu pour la journée d’hier, y compris deux ensembles différents. En effet, celle que l’on a vu toujours en sari durant la campagne était en tunique (kurti) tôt le matin. Après le premier décompte, elle s’est vite changée pour remettre son sari. Orange, évidemment !