Maurice n’engagera pas de nageurs aux Championnats d’Afrique juniors prévus du 1er au 4 décembre prochains à Port Harcourt au Nigeria. La décision a été prise hier lors d’une réunion entre le ministre de la Jeunesse et des Sports, deux des trois membres du caretaker committee de la Fédération mauricienne de Natation (FMN), soit Jacques Malié et Dev Putty et le Directeur Technique National (DTN), Philippe Pascal.
Invité à faire ses recommandations, celui-ci a indiqué que les nageurs mauriciens ne seront pas préparés comme il se doit pour participer à cette compétition qui concerne ceux nés en 1995, 96, 97 et 98. En effet, les nageurs sont en période d’examens et selon le DTN, une période d’un mois n’est pas suffisante pour préparer de manière adéquate les nageurs pour une compétition de ce niveau. De plus, la commission technique devant décider des critères de sélection n’a pas été en mesure de le faire à cause de l’éclatement de la FMN. Il y a aussi le fait que le MJS n’a pas les fonds nécessaires pour financer le déplacement de six nageurs et deux encadreurs au Nigeria.
Par contre, le MJS a donné son accord à la participation des cinq médaillés d’or mauriciens (en individuel) des Jeux des îles de l’océan Indien au Meeting de l’océan Indien qui aura lieu à La Réunion du 28 au 30 décembre. La Ligue Réunionnaise prendra en charge tous les frais sauf les billets d’avion qui seront financés par le MJS.
Par ailleurs, le caretaker committee a rencontré les dirigeants de clubs lundi dernier au siège du MJS. L’occasion pour les membres du comité intérimaire de mettre ces derniers au courant de la situation et leur expliquer les procédures en vue des nouvelles élections dans les régions d’abord et au niveau national ensuite.
« Nous avons vérifier la légitimité des clubs et sommes arrivés à la conclusion qu’il y en a un total de 15, soit 3 dans chacune des 5 régions. Les dirigeants devaient produire les documents nécessaires afin de prouver que leurs clubs étaient dûment enregistrés », indique Jacques Malié, président du caretaker committee.
L’objectif est désormais de tenir les élections dans les cinq régions dans des délais raisonnables. Pour l’information, la FMN est représentée dans les régions suivantes : Pamplemousses, Port-Louis, Beau-Bassin/Rose-Hill, Quatre-Bornes et Curepipe-Sud.
« Nous avons également expliqué le rôle du comité intérimaire. Il y a eu des échanges et tout s’est déroulé dans une bonne ambiance », affirme Jacques Malié. Celui-ci déplore, toutefois, que la régionalisation est un concept qui existe dans la forme mais pas dans le fond. « Il faut trouver un modus operandi à ce niveau et nous allons faire des recommandations pour que le nouveau comité directeur démarre d’un bon pied », confie-t-il. Le président du caretaker committee espère que d’ici la mi-décembre, le nouveau comité directeur de la FMN sera constitué.
Les dirigeants ont semble-t-il apprécié l’initiative d’organiser la réunion de lundi dernier. « C’était essentiellement une réunion d’information. Les membres du caretaker committee ont expliqué les procédures à suivre en vue des élections et valider le nombre de clubs éligibles qui est de 15. Il y avait une incertitude à propos de Blue Bay mais qui a été réglée, ceux présents ayant convenu que ce club faisait partie de la région Curepipe-Sud. Tout s’est déroulé dans une ambiance cordiale. J’ai posé une question au sujet de la tenue des Championnats nationaux d’Été et on m’a répondu que c’est le nouveau comité directeur qui s’en chargera », a indiqué Charles Cartier, président du Cercle des Nageurs de Quatre-Bornes.
Leckraj Ramgoolam, président de Pamplemousses Dolphin et qui était parmi les démissionnaires de l’ancien comité a, lui aussi, trouvé que l’ambiance était bon enfant lors de la réunion. « Le caretaker committee nous a donné des détails quant à la marche à suivre en vue des élections dans les régions d’abord et au niveau national ensuite. Il y a eu un bon échanges d’idées et ce fut très positif », a-t-il déclaré.