Photo illustration

À peine les Jeux des îles de l’océan Indien 2019 terminés que quatre nageurs mauriciens ont concouru aux Mondiaux de natation à Gwangju en Corée du Sud. Mais ni Bradley Vincent ni Élodie Poo Cheong, ou encore Camille Kœnig et Mathieu Marquet n’ont fait long feu à ce rendez-vous d’envergure, stoppés dès les éliminatoires. Les Mauriciens étaient inscrits sur des épreuves de 50 m, sauf Camille Kœnig, qui a elle nagé le 200m dos et le 50m nage libre, tandis que Mathieu Marquet a disputé une seule course, soit le 100m dos.

Après les bons chronos réalisés durant les JIOI, la fatigue s’est certainement fait sentir et la concurrence était aussi sérieuse en Corée. Ils se sont ainsi tous arrêtés aux préliminaires. Bradley Vincent a nagé les 50 m nage libre en 23”23 et le 50 m dos en 27”97. Il était 57e au classement général sur les deux épreuves. Celui qui est en tête du classement au 50 m nage libre est l’Américain Caeleb Dressel avec un chrono de 21”49 et au 50m dos il s’agit du Russe Kliment Kolesnikov avec un chrono de 24”61. Toujours en masculin, Mathieu Marquet a nagé le 100m papillon en 1’00”03 en prenant la 70e place au classement général. C’est une fois de plus Caeleb Dressel qui s’est imposé lors de la finale de cette épreuve avec un chrono de 49”66.

En féminin, Élodie Poo Cheong a pris la 48e place au classement après les préliminaires en nageant le 50 m papillon en 30”26. La meilleure nageuse de cette phase a été la Suédoise Sarah Joestrem (25”39). En ce qui concerne le 50 m brasse, la Mauricienne a réalisé une performance de 36”72, prenant ainsi la 45e place au classement.

L’épreuve a été remportée par l’Américaine Lilly King en 29”84. Enfin, Camille Kœnig a réalisé des chronos de 29”14 et 2’28”32 respectivement au 50m nage libre et au 200m dos. Elle a pris la 73e place au classement pour la première épreuve et la 41e place pour la deuxième. Le 50m nage libre a été remporté par Sarah Joestrem (24”26) et le 200m dos par l’Américaine Regan Smith (2’06” 01).