Comme il fallait s’y attendre, l’ambiance au sein de l’équipe de natation n’est pas au beau fixe. Alors là pas du tout serait-on même tenté de dire. Les «indésirables» du comité directeur illégal de la Fédération mauricienne de Natation  ont montré au grand jour au Village des Jeux leur rejet des deux représentants mauriciens dans cette compétition. Pour preuve, ni Mathieu Marquet et encore moins Heather Arserth n’ont été informés, à vendredi soir, de leur programme de compétition. Pire, depuis samedi, les deux nageurs ont fait des séances d’entraînement seuls ou à deux sans la présence de Souriendra Seebaluck, l’entraîneur qui les accompagne. La seule fois que le soi-disant président de la commission technique de  la FMN illégale a été vu à la piscine a été jeudi. Mais là encore, il a fait un tour et c’est l’ex-DTN de Maurice Philippe Mildez qui a «guidé» nos compatriotes.
Joint au téléphone vendredi soir, Mathieu Marquet n’avait ni de la joie ni de la confiance dans sa voix. On avait la nette impression que sa voix tremblait, car ce jeune homme de 18 ans est perdu et est ahuri par le peu de considération qu’il y a à l’égard de Heather Arseth et lui-même par la paire Tiborcz-Seebaluck et les responsables de l’équipe de Maurice. «Nous sommes seuls Heather et moi. Depuis notre arrivée au Village des Jeux , ni Doreen Tiborcz ni Souriendra Seebaluck ont cherché à communiquer avec nous. M . Seebaluck a assisté à une seule séance d’entraînement, là encore il n’a fait que tourner sur la plage de la piscine sans rien me dire. Nous n’avons même pas notre programme de compétition. Heureusement qu’il y a internet sinon nous serions dans le vide. Ils passent à nos côtés sans rien nous dire », a confié Mathieu Marquet à Week-End au téléphone.
Mais les misères à l’égard des nageurs ne semblent pas s’arrêter en si bon chemin avec la complicité des personnes qui ont encore le courage de les considérer comme dirigeant sportif. Lorsque Week-End était en conversation avec Mathieu Marquet vers 18h (approximativement 15h à Londres) il ne savait pas encore comment les choses allaient se faire pour le défilé, ni même à quelle heure il fallait être prêt. « Heureusement, il y a aussi des athlètes qui viennent de me passer l’information, sinon nous ne serions jamais comment faire », avance-t-il.
Reste que Mathieu Marquet, tout comme Heather Arseth demeurent concentrés sur leur compétition. « Nous sommes là pour la compétition. C’est énorme, la piscine olympique avec 20 000 personnes. Nous nous encourageons mutuellement et nous allons donner le meilleur de nous mêmes. Heather va suivre les conseils de son coach en Amérique alors que moi j’ai fait ce que Philippe Pascal m’a dit de faire avant de venir. Nous espérons tout simplement que la suite va être beaucoup plus cool et surtout moins stressante », a confié le nageur.
Il faut savoir que Mathieu Marquet entre en compétition aujourd’hui avec le 200m nage libre. Il a été tiré dans une épreuve à trois où il fera face à un nageur de Brunai et un Domicain. Avec un « entry time » de 2.02.41, il a le deuxième meilleur temps dans sa course. Par contre ,Heather Arseth sera face à quatre autres nageuses dont la Seychelloise Aurélie Franchette lundi. Celle qui s’entraîne aux Etats-Unis dispose pour l’heure du 3e meilleur temps dans cette épreuve avec un chrono de 2.10.93.